Charlotte Namura humiliée : Elle raconte ses conditions de travail chez TF1

Charlotte Namura humiliée : Elle raconte ses conditions de travail chez TF1
Charlotte Namura s'est sentie humiliée par les conditions de travail misogynes chez TF1. Aujourd'hui, la journaliste témoigne sur Twitter et scandalise les internautes.

Charlotte Namura s’est sentie humiliée par les conditions de travail chez TF1. Aujourd’hui, la journaliste témoigne sur Twitter.

Une femme insultée

Bien connue des téléspectateurs de l’émission Téléfoot, Charlotte Namura a étonné les auditeurs lorsqu’elle a quitté l’émission. L’atout féminin du programme n’a jamais parlé des raisons de son départ, jusqu’à aujourd’hui.
À l’heure où l’entourage de Pierre Menès s’ouvre sur les agissements du présentateur, la journaliste a décidé d’ajouter sa pierre à l’édifice. Dans un tweet concis mais parlant, elle dévoile les humiliations subies lors de sa participation à Téléfoot. Elle ne donne pas de détails mais nous laisse deviner les agissements sexistes de la part d’un animateur. Celui-ci reste, pour l’instant, anonyme.

Un témoignage glaçant et chargé de sous-entendus, provoqué par la diffusion du documentaire Je ne suis pas une salope, je suis journaliste. Un programme choc qui fait état de la misogynie catastrophique qui règne sur les plateaux de télévision. Charlotte Namura ajoute également:

La pire sensation c’est de sentir que votre direction n’a absolument rien fait, parce qu’il est question de qqn de puissant en face. Et là on se dit, mais à quel moment suis-je protégée ? Ce système DOIT CHANGER.

Des internautes solidaires

Après cette mésaventure qui n’a rien d’anodin, les fans de la journaliste commentent en masse sous sa publication. Certains sont aussi solidaires que l’on puisse être:

Oh ! Chaud ! Je comprends le sentiment d’injustice. Courage à vous en tout cas.

Je n’ai malheureusement pas pu voir le reportage, mais gros gros soutien à toi Charlotte et à toutes les femmes qui vivent ça, c’est juste horrible…

Charlotte Namura humiliée: elle raconte ses conditions de travail chez TF1
Charlotte Namura @BestImage

D’autres estiment que le scandale mérite de se faire connaître davantage. Alors que rien n’a été fait au sein de TF1 pour rendre justice à la jeune femme blessée, on estime que les têtes doivent tomber :

Faut balancer les noms maintenant que les langues se délient et surtout pour mettre ces gens hors d’état de nuire

Pour que les gens vous aident, il faudrait balancer des noms à un moment.

Pour l’instant, Charlotte Namura n’a pas voulu s’exprimer ni donner suite aux demandes des internautes. Le temps nous dira si elle aura pris la bonne décision. En attendant, les témoignages et les messages d’indignation pleuvent sur Twitter et les autres réseaux. La société va-t-elle enfin changer après tous ces appels au secours ? Il semble qu’il faille encore déterrer beaucoup de secrets pour tout améliorer. Selon vous, la journaliste devrait-elle « balancer » le nom de son agresseur sur Internet ?

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :