Invitée dans l’émission On refait la télé sur RTL, Alessandra Sublet a été interrogée sur son conflit avec Thierry Ardisson. En effet, cela fait plusieurs années maintenant que les deux animateurs s’envoient des piques par médias interposés.

En 2014, Alessandra Sublet s’était moquée des attaques à répétitions de son rival en les voyant comme l’expression de son amour fou. Face à Eric Dussart, l’animatrice est alors revenue sur ce trait d’humour qu’elle avait eu et qui n’avait semble-t-il pas du tout plu à Thierry Ardisson.

Il a pété un plomb. Il m’a envoyé un texto, sa femme m’a envoyé un texto. Ils étaient hyper premier degré en écrivant : « Tu te rends compte, on vient de se marier. » J’ai dit « Hello, I’m doing a blague. C’est ce que fait ton mari tout le temps depuis x années. »

Alessandra Sublet : Thierry Ardisson ou « Pépé Zinzin »

Alessandra Sublet est allée encore plus loin en continuant de se moquer de lui, lui donnant pour sobriquet « Pépé Zinzin. »

Malgré tout, elle a tout de même avoué être admirative face à sa carrière.

En revanche, tout cela n’enlève absolument pas le regard professionnel, pas personnel, que je porte à l’égard de la carrière de Thierry Ardisson. Parce que quand je vois qu’encore aujourd’hui il arrive à faire Salut les Terriens le samedi, Les Terriens du Dimanche et que ça marche, que les invités viennent, il faut le saluer.

Alessandra Sublet a également déclaré que les attaques de Thierry Ardisson s’étaient calmées. La dernière en date était une pique adressée à la présentatrice qu’il critiquait sur son manque de culture général, l’accusant de ne pas connaître les dates de la Seconde Guerre Mondiale. Invité sur Touche pas à mon Poste, Thierry Ardisson a alors été interrogé sur la véritable date du début de cette guerre et il ne la connaissait pas !

Tout cela amuse Alessandra Sublet qui affirme ne pas être minée par toute cette histoire :

Ça glisse. C’est la meilleure publicité qu’il puisse me faire aussi puisque même quand je ne suis pas là, je suis encore là donc c’est sympa. Je pense que ça serait perdre de l’énergie à essayer de dire à Thierry arrête et la preuve c’est qu’en plus quand on se bat avec sa meilleure arme qu’est l’humour, il le prend mal.

Voilà qui est dit.