Affaire conclue : Agacée par les critiques à son encontre, Sophie Davant répond à ses détracteurs

Affaire conclue : Agacée par les critiques à son encontre, Sophie Davant répond à ses détracteurs
Dans un entretien accordé à Télé-Loisirs, Sophie Davant s'exprime au sujet des critiques reçues depuis qu'elle anime l'émission "Affaire Conclue".

Sophie Davant est l’animatrice phare de France 2. Depuis quelques années, elle occupe une place importante dans le secteur audiovisuel, qu’elle doit notamment au succès d’Affaire conclue.

Dans cette émission de ventes aux enchères, l’animatrice partage sa bonne humeur, son brin de folie, et son humour piquant, au risque de déplaire à certains téléspectateurs.

Une personnalité qui ne passe pas partout

En effet, comme le dévoile le magazine Télé-Loisirs, certains aficionados de l’émission ne sont pas friands de la personnalité de Sophie Davant. Ils voient même en elle du mépris ou de l’arrogance dans sa manière de s’adresser aux candidats ou aux commissaires-priseurs.

Dans un entretien exclusif, l’animatrice n’a d’ailleurs pas hésité à répondre à ses détracteurs :

Bien sûr, on ne peut pas plaire à tout le monde. Mais ça me blesse qu’on dise que je suis méprisante ou arrogante. Je réfute cette critique. Je viens moi-même d’un milieu assez populaire. J’ai une véritable proximité avec les gens. J’essaie simplement de mettre un peu de sel dans le programme. Je fais en sorte que mon humour soit toujours bienveillant. Parfois, je malmène un commissaire-priseur mais ça n’est jamais méchant. Une personnalité avec du relief est toujours clivante. Par ailleurs, je sais bien que la question ‘Qu’allez-vous faire de cet argent ?’ agace certains téléspectateurs mais on m’a demandé de la poser. Ca fait partie de mon job. Ca apporte une information intéressante. J’évite d’ailleurs de le demander quand il s’agit d’une petite somme.

A travers une petite enquête réalisée auprès des lecteurs de Télé-Loisirs, on apprend que certains téléspectateurs reprochent à l’animatrice d’être trop présente à l’antenne, et cela à cause du nombre important de rediffusions d’Affaire conclue.

Loin de s’en sentir coupable, Sophie Davant déplore également cette omniprésence :

Pour le reste, je ne suis pas responsable du trop grand nombre de diffusions d’Affaire Conclue. Je trouve moi-même qu’il y a trop de rediffusions et qu’on tire un peu sur la corde.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :
Emission(s) liés à cet article :