Victoria Beckham : Sa marque de vêtements la ruine, elle n’a plus les moyens d’organiser un défilé

Victoria Beckham : Sa marque de vêtements la ruine, elle n’a plus les moyens d’organiser un défilé
Voir le diaporama
1 Photos
victoria-beckham-sa-marque-de-vetements-la-ruine-elle-na-plus-les-moyens-dorganiser-un-defile
Victoria Beckham : Sa marque de vêtements la ruine, elle n’a plus les moyens d’organiser un défilé
victoria-beckham-sa-marque-de-vetements-la-ruine-elle-na-plus-les-moyens-dorganiser-un-defile

L'une des tenues créées par Victoria Beckham @VB

La marque de vêtements lancée par Victoria Beckham est très affectée par la crise liée à la pandémie de Covid-19. A un point tel que la femme d’affaires pense ne plus avoir les moyens d’en assurer les défilés.

Cela fait quelques années que Victoria Beckham a réalisé l’un de ses rêves, celui d’avoir sa propre marque de vêtements. L’ancienne Spice Girl, fascinée par la mode, dessine elle-même ses collections, en plus de les produire.

Mais sa marque connaît de grosses difficultés. Déjà dans un équilibre périlleux avant la pandémie, celle-ci a fini de fragiliser la marque Victoria Beckham.

« Y aura-t-il un défilé en septembre ? Je ne sais pas »

A un point tel que la créatrice de mode a confié qu’il allait être difficile pour elle, si ce n’est impossible, d’organiser un défilé pour sa marque lors de la prochaine Fashion Week de Londres, saison printemps-été 2022.

L’une des tenues créées par Victoria Beckham @VB

Elle a confié ses doutes dans les colonnes du Evening Standard :

Je pense qu’un défilé de mode est la meilleure manière de voir la mode, de voir les vêtements, de les entendre, de voir des mannequins les porter. Nous avons fait de notre mieux pour le montrer de manière numérique mais c’est difficile. Y aura-t-il un défilé en septembre ? Je ne sais pas. Pour être honnête, la pandémie a affecté mon entreprise. Pourrais-je me permettre de dépenser tout cet argent dans un défilé ? Je ne sais pas, probablement pas. Je suis optimiste mais réaliste en même temps. Ça a affecté mon entreprise. J’ai de la chance de toujours l’avoir mais organiser un défilé coûte beaucoup d’argent.

La marque Victoria Beckham bien dans le rouge

La marque de Victoria Beckham est basée sur une éthique qui se veut irréprochable et des modes de production le plus locaux possibles.

Et la créatrice espérait que la pandémie allait au moins avoir pour effet de forcer les marques à adopter un mode de fonctionnement similaire au sien. Sans succès :

Quand la pandémie a commencé, j’espérais que ça rendrait l’industrie de la mode plus équitable. Je pensais qu’on serait tous forcés à être plus créatif, qu’il n’allait plus être seulement question de dépenser de l’argent dans de grands défilés et dans l’extravagance, de faire voyager des journalistes d’un bout à l’autre de la planète, mais malheureusement ça n’est pas arrivé. Les grandes maisons organisent toujours de gros défilés, elles les filment et les diffusent sur les réseaux sociaux. C’est top pour ceux qui peuvent se le permettre… mais pour les plus petites marques, la mode devient un terrain difficile pour rivaliser.

Alors la marque Victoria Beckham réussira-t-elle à redresser la barre ? Depuis 2018, elle aurait perdu plus de 50 millions d’euros, une sacrée somme qui semble difficile à combler.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :