Borgne, elle fait de ses caches-œil un accessoire de mode

Borgne, elle fait de ses caches-œil un accessoire de mode
L'Australienne Jess Van Zeil n'a qu'un œil après une maladie de jeunesse. Mais elle a fait de ce handicap une force comme elle le montre sur les réseaux sociaux.

Jess Van Zeil est une jeune femme australienne de 25 ans particulièrement adepte des réseaux sociaux. Mais elle a aussi une particularité puisqu’il lui manque un œil. Sa solution ? Imaginer des caches-œil originaux.

Jess Van Zeil touchée par un cancer

Il y a quelques années  Jess Van Zeil a été victime d’un cancer. Lors de l’extraction de cinq mélanomes oculaires, elle a perdu un œil. Devenue borgne à un très jeune âge, elle aurait pu choisir de se laisser abattre. Mais sa façon de rebondir face à ces difficultés est très originale.

View this post on Instagram

On Friday night we celebrated @amyvanzeil 21st birthday 🎉🎂 I can’t believe my baby sister is all grown up 😘 Thanks for all the love, smiles, laughter and cuddles! You’re a beautiful soul and I’m so proud of the woman you’ve grown up to be! I’m so glad your party was such an incredible success, you did such a great job of organising your party! It was beautiful too have so many of your friends and family in one room to celebrate you 💙 I love you to the moon and back Yam 😘 #iamgratefulfor my gorgeous younger sister, even if you did used to make me eat mud cakes and ran away from me when I broke my foot! . . . . . #happybirthday #hbd #21 #smile #sisters #family #love #glitter #weekend #eyepatch #accessories #joy #cancersurvivor #cancer #fuckcancer #me #dressedup #weekend #weekendvibes #sunday #selfie

A post shared by Jess VZ | Resilience Expert (@jessvanzeil) on

En effet, Jess Van Zeil s’est lancée dans la fabrication de caches-œil particulièrement originaux qu’elle montre désormais sur les réseaux sociaux. Avec ses amis ou sa famille, elle n’en met pas, mais le reste du temps, c’est presque une évidence pour elle comme elle le confie à la presse australienne.

Les prothèses des yeux donnent un visage de poupée. Ils ne bougent pas et j’ai donc décidé de porter ça plutôt que de vouloir faire croire que tout est normal.

View this post on Instagram

I feel so blessed to have met the inspiring @ellehalliwell at the #healthevoicesau conference today 💜 Thank you for being so open, authentic and passionate about what you do Elle, it shines through on stage! I'm looking forward to another incredible day tomorrow! #iamgratefulfor being able to call this worl 💜 . . . . #smile #fuckcancer #cancer #eyepatch #ocularmelanoma #melanoma #resilienceexpert #grateful #work #friyay #inspiration #advocate #powerfullypositive #positivevibes #survivor #strongwomen **Jansen-Cilag Pty Limited (Janssen) paid for my travel and accomodation expenses for me to attend this conference. All thoughts and opinions expressed here are solely my own and do not reflect the thoughts or opinions of Janssen or Johnson & Johnson**

A post shared by Jess VZ | Resilience Expert (@jessvanzeil) on

Mais plutôt que d’opter pour un simple cache-œil noir digne du Capitaine Crochet, Jess Van Zeil en fait un accessoire de mode.

Ça m’amuse d’assortir les caches-œil à mes tenues.

Une belle leçon de vie !

Plus sur le sujet