Coronavirus : Il se fait un nouveau tatouage chaque jour de confinement

Coronavirus : Il se fait un nouveau tatouage chaque jour de confinement
Un Britannique a décidé de faire un nouveau tatouage chaque jour de confinement. Il en a désormais 1040.

Originaire de Londres, Chris Woodhead a eu une idée complètement farfelue lors de sa quarantaine. En effet, il a décidé de se faire un nouveau tatouage à chaque jour de confinement. Ainsi, une fois enfermé chez lui, le Britannique a déclaré sur ses réseaux sociaux :

Comme certains l’ont compris, je vais me tatouer tous les jours pendant cette période d’isolement et de quarantaine. Je les posterai tous. Certains seront nuls, certains seront bons. Toutes les photos seront horribles. Prenez soin de vous.

Un passe-temps original pour s’occuper pendant le confinement

Âgé d’une trentaine d’années, le Britannique est bien évidemment tatoueur professionnel. Il se tatoue d’ailleurs régulièrement depuis ses 18 ans. Avant le confinement, il avait déjà près de 1.000 tatouages sur le corps.

Une paire de dés, un scorpion, un palmier, un espadon ou encore une poupée vaudoue et des cerises, le corps de Chris Woodhead contient un méli-mélo de tatouages en tous genres. Mais à côté de ses tatouages ​​juvéniles, on peut lire l’inscription « Quand ça finira », un virus et aussi l’abréviation NHS, en hommage au système de santé britannique.

Malheureusement, après près de 40 jours de confinement, Chris Woodhead commence sérieusement à manquer de place, raconte la BBC.

Plus sur le sujet