Chirurgie esthétique : À 33 ans, cette femme a peur que ses implants fessiers explosent

Chirurgie esthétique : À 33 ans, cette femme a peur que ses implants fessiers explosent
Voir le diaporama
2 Photos
Star Delguidice interviewée dans l’émission This Morning
Chirurgie esthétique : À 33 ans, cette femme a peur que ses implants fessiers explosent
Star Delguidice interviewée dans l’émission This Morning

Les fesses de Star Delguidice
Chirurgie esthétique : À 33 ans, cette femme a peur que ses implants fessiers explosent
Les fesses de Star Delguidice

Fan de Kim Kardashian, Star Delguidice, 33 ans, a décidé de contacter un chirurgien esthétique afin de se refaire faire les fesses. Malheureusement, l’opération ne s’est pas passée comme prévu.

Influencée par la mode des fesses à la Kim Kardashian, Star Delguidice est allée en Turquie pour se refaire faire le derrière. Selon SudInfo, la graisse de ses cuisses, de ses bras, ainsi que de son ventre a été drainée et réinjectée dans son postérieur.

Malheureusement, la chirurgie esthétique d’une valeur de 14.000 euros a viré au drame ! En effet, une fois chez elle, la jeune femme de 33 ans a ressenti d’énormes douleurs au niveau des fesses. Elle ne pouvait plus s’assoir et elle avait peur que ses fesses explosent.

C’était une énorme erreur. Maintenant, on dirait que je porte une couche et je déteste me regarder car cela me donne une angoisse terrible. Je ne peux sortir nulle part sans que l’on se moque de moi.

Star Delguidice

Une femme pleine de contradictions

Après avoir accordé une entrevue à l’émission This Morning, Star Delguidice a déclaré qu’elle ne subirait plus jamais de chirurgie. Toutefois, peu de temps après, elle a affirmé qu’elle avait l’intention de subir d’autres opérations aux seins et au visage.

Star Delguidice

Star Delguidice a décidément un gros problème avec la chirurgie esthétique. En effet, elle a déjà dépensé plus de 265.000 euros dans différentes opérations. Et malgré quelques ratés, elle ne regrette en rien ses choix. Elle a même déclaré :

Je suis fière de la quantité de chirurgie plastique que j’ai subie et je ne m’arrêterai jamais car cela fait partie de qui je suis.

Plus sur le sujet