[INTERVIEW] DanteSito: « J’écoutais Justin Timberlake et Britney Spears quand j’étais gosse ! »

[INTERVIEW] DanteSito: « J’écoutais Justin Timberlake et Britney Spears quand j’étais gosse ! »
Sous les charme des lyrics des Lomepal ? Complètement love de Nekfeu ? Oubliez tout ! StarMag a rencontré DanteSito, jeune loup de 26 ans dont l'EP Luz est déjà dispo. Avec sa tchatche et son flow, DanteSito va vous faire voir "la vie en rose" !

Pourrais-tu te présenter aux lecteurs de StarMag ?

Mon nom de scène est DanteSito, j’ai 26 ans. J’ai démarré la musique très jeune, vers 10-11 ans. J’ai commencé par le conservatoire où l’on m’a enseigné la maîtrise de nombreux instruments. Je suis ensuite passé par un groupe de rock, puis intégré un groupe de rap, La Race Canine, pour enfin me lancer dans une carrière solo. Cela fait maintenant deux ans que je publie des projets en solo sous le nom de scène DanteSito.

Ton dernier single, La Luz, est un hommage à tes origines latines…

Complètement ! J’ai des origines chiliennes et mexicaines. Ce titre est l’opportunité de rendre hommage à mon grand-père (Alejandro Jodorowsky, célèbre réalisateur de La Montagne Sacrée, entre autres, NRDL). Mon clip est d’ailleurs truffé de références et d’hommages à son œuvre !

« Je suis hyper fier de mon clip ! »

Qu’a pensé ton grand-père de ce clip ?

Il ne l’a pas encore vu, mais je suis hyper content du résultat final, donc je sais que ça va le toucher car c’est un très bel hommage. Pour ma part, j’en suis hyper fière !

Il parait que tu fais une sorte de fixation sur le rose…

C’est exact ! Je suis fan de Picasso et de sa période rose. Je pense également avoir été très marqué par la musique Pop du début des années 2000. J’écoutais Justin Timberlake et Britney Spears lorsque j’étais gosse ! Alors forcément, cela se répercute beaucoup aujourd’hui dans mes sons et dans mon style vestimentaire !

Comment gères-tu l’absence de scène à cause de la Covid ?

J’en ai beaucoup fait il y a cinq ans avec mon groupe de rap lorsque nous avions l’opportunité de participer à des Open Mic’. Je dirais que c’est le summum de mon art. Pour le moment, tout est un peu suspendu… On prend notre mal en patience. J’ai la chance de pouvoir mettre toute mon énergie dans mes compositions et la création en attendant car je peux produire.

Comment se faire remarquer à l’heure où tous les artistes usent des mêmes canaux pour se faire remarquer ?

J’essaye de trouver des alternatives, de me démarquer par d’autres biais, en m’inscrivant à un maximum de tremplins de jeunes artistes ou en participant à des festivals.

As-tu envisagé de participer à de célèbres télé-crochets ?

On ne m’a pas proposé de faire The Voice par exemple mais il a été question à un moment que je participe à la version française de Rythm + Flow pour Netflix. Le projet n’est pas allé à son terme mais il n’est pas impossible que les discussions reprennent.

Avec un célèbre grand-père réalisateur, serais-tu tenté par une carrière cinématographique ?

Pourquoi pas ? J’attache beaucoup d’importance aux visuels de mes clips et je prends un plaisir fou  à faire un peu d’acting dans mes vidéos. Je ne dirais don pas non à une carrière dans le cinéma à l’avenir.

Bientôt dans la prochaine saison de « Validé« , qui sait ?

Et pourquoi pas !?

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article : ,
Emission(s) liés à cet article :