[INTERVIEW] Cindy Lopes interroge Vincent Mc Doom sur Bilal Hassani : « Son message ne me plaît pas »

[INTERVIEW] Cindy Lopes interroge Vincent Mc Doom sur Bilal Hassani : « Son message ne me plaît pas »
Intriguée par les récents propos de Vincent Mc Doom au sujet de Bilal Hassani, Cindy Lopes a décidé d'en savoir plus à ce sujet en interrogeant celui qui, depuis ses récents propos, reçoit quelques piques sur la Toile.

Face au Bad buzz de Vincent Mc Doom sur le plateau de Jordan de Luxe, j’ai souhaité l’interroger afin qu’il m’explique sa vision des choses et remette de l’ordre dans l’esprit des gens qui commentent en ne lisant souvent qu’une phrase sortie de son contexte.

Les gens ont aujourd’hui du mal à faire la part des choses. Ils se rassurent avec la pensée unique, ils ont besoin qu’on leur mâche leurs opinions. C’est tellement dommage !

Il est vrai qu’il faut parfois aller chercher des explications pour comprendre le fond des choses.

Tout n’est pas binaire dans la vie, tout n’est pas Bilal non plus !

Voici l’explication de « texte » du plus fashion des fermiers et le plus people des « joueurs de téléréalité »!

Vincent Mc Doom tacle Bilal Hassani qu’il qualifie de "folle de service"
Vincent Mc Doom et Bilal Hassani @DR

« Il n’était pas comme ça au début »

Bonjour Vincent, j’aimerais que tu m’expliques vraiment tes propos concernant Bilal Hassani.

Pour moi utiliser sa sexualité pour faire le buzz à tout prix ce n’est pas acceptable. Lorsqu’on me brandit un drapeau gay, j’ai le sentiment de n’être qu’une sexualité ou une communauté et non une personne. Ma sexualité est privée. Bilal est quant à lui un porte-drapeau assumé, mais il en fait trop. Il se travestit pour représenter une masse plutôt que de représenter sa propre personnalité. Il n’était pas comme ça au début, il portait simplement des perruques.

Que lui reproches-tu ? Qu’il force le trait pour être dans la lumière ?

Il se caricature, il s’oublie face à la demande des médias.

Tu as une dent contre lui ?

Non pas du tout, il transmet un message qui ne me plaît pas : pour être visible, il faut se travestir. Moi, je ne suis pas un travesti. Je veux simplement dire à ce gamin qu’il ne faut pas se transformer pour rentrer dans un moule et pas se laisser instrumentaliser. Le problème n’est pas Bilal, mais les médias qui l’utilisent.

Comment te définis-tu ?

Moi, je suis un androgyne. Mon corps me permet de porter des choses que d’autres ne pourraient pas se permettre. Je viens de la mode et j’aime cacher ma nudité avec de belles choses. J’ai toujours été comme ça. C’est pour ça qu’on est venu me chercher. Mais quand j’ai compris que j’étais utilisé, j’ai dit stop un moment. Beaucoup d’hommes portent des robes, il suffit de rentrer dans une église pour le voir. Saint Laurent, à son époque, a habillé les femmes avec des vêtements d’homme. Et c’était une façon pour lui de sublimer les femmes. Alors pourquoi pas l’inverse ?

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Vincent McDoom (@vincentmcdoom)

Bilal Hassani nombriliste ?

Alors qu’est-ce qui te dérange ?

Quand on doit utiliser sa sexualité pour faire le buzz, on n’a rien réussi. Tous les homos ne sont pas efféminés. Quand Emmanuel Moire (qui est gay ) a voulu danser avec un homme dans « Danse avec les Stars », on lui a dit non. Alors pourquoi l’accepter pour Bilal ? Faut-il se travestir pour danser avec un homme ?

Je parle de mon expérience pour qu’il prenne conscience qu’on l’instrumentalise car je suis passé par là moi-même.

Moi, quand j’ai fait la première émission de danse « Celebrity Dancing », que j’ai d’ailleurs gagnée, présentée par Nikos Aliagas en 2005, j’ai dansé habiller en homme avec ma partenaire, Sofia Essaidi.

Tu n’as rien contre Bilal finalement ?

Ce gamin est très nombriliste. Il cherche la lumière et le reste il s’en fout. Pour lui, tout est une blague. Rien n’est naturel, tout est grimé. Comme quand il poste que les b*tes de noir le répugne, il ne pense pas que ça peut blesser. Puis ensuite, il dit qu’il était bête. Ce n’est pas correct.

Il n’est qu’un Youtubeur qu’on utilise pour ses followers. Un jour, il sera remplacé et bien plus rapidement qu’il ne l’imagine.

 


 

Merci à Vincent Mc Doom pour sa confiance ! N’oubliez pas de jeter un œil à mes chroniques. Ça se passe juste en cliquant sur ce lien ici !

 

Partagez un max mes chroniques sur les réseaux sociaux avec le #CindyLopes afin de gagner deux places pour la prochaine date de mon spectacle à Paris le 7 février prochain !

Retrouvez Cindy Lopes sur scène au théâtre des Blancs Manteaux à Paris pour son one woman show "Lopes... Tacle" tous les lundis à 19h30 depuis le 11 octobre 2021.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article : ,