Turquie : Ivre, un quinquagénaire participe à la battue organisée pour le retrouver

Turquie : Ivre, un quinquagénaire participe à la battue organisée pour le retrouver
Voilà une histoire plutôt cocasse qui a eu lieu en Turquie ce mercredi 29 septembre. Complètement soul, un homme de cinquante ans a pris part aux recherches organisées par la police pour le retrouver.

C’est un fait divers qui peut prêter à sourire mais qui rappelle néanmoins que l’alcool est toujours à consommer avec modération. Dans la soirée du mercredi 29 septembre, une fête est organisée en plein air dans la province de Bursa, au nord-est du pays gouverné par Recep Tayyip Erdogan. Alors que la fête battait son plein, un homme de cinquante ans a commencé à sérieusement inquiéter ses amis après avoir disparu dans la forêt voisine.

Comme le rapporte RTBF, le quinquagénaire s’est rendu dans les bois sous un prétexte quelconque avant de s’évaporer dans la nature. Aussi, inquiets, les fêtards ont contacté les autorités, qui ont immédiatement organisé une battue dans la forêt.

Tout un quartier mobilisé

Arrivés sur les lieux, les policiers se sont lancés à la recherche du porté disparu. Épaulées par les amis de ce dernier, les forces de l’ordre ont également reçu l’aide des voisins, au fur et à mesure que la nouvelle se propageait dans le quartier. Tout ce beau monde s’est donc mobilisé pour retrouver celui qui s’était fait la malle sans crier gare.

Mais cette histoire a connu un dénouement plutôt inattendu, qui a décontenancé la police et le voisinage.

Le disparu participe à sa propre recherche

Au bout d’un certain temps, les participants se sont mis à scander le nom du quinquagénaire qui avait mis fin prématurément à la soirée. Et d’après la chaîne turque NTV, contre toute attente, ce dernier se serait alors manifesté parmi la foule, visiblement stupéfait :

Je suis là, qui cherchons-nous ?

En effet, personne ne l’aurait reconnu durant la battue ni mis au courant de l’identité de la personne recherchée. Pour sa défense, il faut croire que le protagoniste de cette affaire n’était pas le seul à avoir levé le coude bien haut ce soir-là.

C’est donc une anecdote qui se termine bien et qui deviendra très certainement un souvenir légendaire du quartier.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :