Le nom de Viatcheslav Baskakov ne vous dit sans doute rien. Ce prêtre russe fait pourtant la Une des médias en Europe de l'Est. La faute à Gucci, Vuitton et Instagram. On vous raconte son histoire folle.

Vuitton et Gucci pour Viatcheslav Baskakov

Ce prêtre orthodoxe avait une certaine passion pour les réseaux sociaux. Surtout Instagram. Mais il ne partageait pas vraiment de clichés avec ses ouailles ou durant la messe. Non. On pouvait trouver sur son compte, ses luxueux achats. Sacs Vuitton et chaussures Gucci en tête.

Une situation qui faisait bien sûr réagir ses abonnés et a poussé le clergé russe à réagir.

De telles actions ne sont pas acceptables. L'Eglise requiert la modestie et la modération de ses représentants

a ainsi détaillé le porte-parole du patriarche Kirill, Alexandre Volkov. Viatcheslav Baskakov devrait désormais passer devant un conseil de discipline.

Le plus surprenant est sans doute le fait qu'il ait pu se payer ces produits. Une enquête criminelle est en cours. Mais il ne s'agit pas pour autant d'une première en Russie. Le Patriarche avait été surpris avec une montre d'une valeur de 30.000 euros en 2012 ! L'Eglise avait tenté de dissimuler la réalité en utilisant Photoshop sur les clichés officiels...

 

 

Russie : le "prêtre Gucci", star d'Instagram a été sanctionné