Londres : Un bébé baleine de quatre mètres évacué d’une écluse de la Tamise

Londres  : Un bébé baleine de quatre mètres évacué d’une écluse de la Tamise
Un bébé baleine de quatre mètres s'est échoué dans une écluse de la Tamise, à Londres. Pendant des heures, les sauveteurs se sont relayés pour tenter de libérer l'animal.

Un sauvetage insolite de baleine

Les sapeurs-pompiers de Londres ont dû faire face à un sauvetage pas comme les autres ce dimanche 9 mai. Aidés par la police et la Royal National Lifeboat Institution, ils ont redoublé d’efforts pour réussir à évacuer un bébé baleine échoué dans une écluse de la Tamise, à Londres.

Il a fallu plusieurs heures d’intervention sous les yeux ébahis des passants pour réussir à déplacer l’animal de quatre mètres. Remorqué et pris en charge par les vétérinaires, le mammifère devait être examiné avec soin. Et ce, afin de déterminer s’il pouvait être relâché plus au large.

Sur Twitter, Gareth Furby, le journaliste de la BBC indiquait « Les sauveteurs doivent être sûrs qu’il survivra s’il est ramené en amont ».

Ce n’est que vers 01H00 du matin que les équipes du RNLI, des pompiers de Londres et du service de sauvetage de la vie marine ont finalement réussi à libérer la baleine à l’aide d’un coussin gonflable. Si tout va bien, l’animal devrait rejoindre ses congénères qui évoluent généralement dans le nord de l’Atlantique et du Pacifique.

Un incident similaire en 2006

Le bébé qui s’est échoué ce week-end dans la Tamise avait d’abord été aperçu en amont du fleuve, près de Barnes Bridge, avant d’échouer dans l’écluse de Richmond. Un incident insolite mais non sans précédent ! Ce n’est en effet pas la première fois qu’un tel sauvetage a lieu.

En janvier 2006 déjà, sauveteurs et passants s’étaient mobilisés pour venir en aide à un cétacé égaré dans la Tamise. L’animal, une baleine à bec commune, mesurait près de 5 mètres. Blessé et désorienté, il avait créé la surprise générale en parvenant à passer la Thames Barrier, un barrage mis en place en aval de la ville.

Malheureusement, l’animal qui avait pu être accompagné jusqu’à la mer du Nord avait finalement succombé à ses blessures. Deux jours plus tard, le Sun lançait un appel aux dons pour préserver le squelette de l’animal. Une initiative pour la recherche scientifique qui devait aider à dresser le parcours et la vie du cétacé.

Plus sur le sujet