États-Unis : Allergique au froid, un homme du Colorado frôle la mort en sortant de la douche

États-Unis : Allergique au froid, un homme du Colorado frôle la mort en sortant de la douche
Voir le diaporama
1 Photos
etats-unis-allergique-au-froid-un-homme-du-colorado-frole-la-mort-en-sortant-de-la-douche
États-Unis : Allergique au froid, un homme du Colorado frôle la mort en sortant de la douche
etats-unis-allergique-au-froid-un-homme-du-colorado-frole-la-mort-en-sortant-de-la-douche

La revue dans laquelle est parue l'étude.

Allergique au froid, un Américain de 34 ans s’est effondré en sortant de la douche dans sa salle de bain. Un handicap qui a bien failli lui coûter la vie.

Originaire du Colorado aux États-Unis, un homme de 34 ans a frôlé la mort en sortant de sa douche. Le trentenaire a fait une grave réaction allergique au froid et s’est écroulé sur le sol de sa salle de bains. Retrouvé par terre par sa famille, il avait du mal à respirer et son corps était couvert d’urticaire.

Mourir de froid

Une fois sur place, les secours ont été informés par la famille que l’Américain avait des antécédents d’allergies au froid. Rapidement mis sous oxygène, les ambulanciers lui ont administré de l’épinéphrine avant de le conduire aux urgences. L’homme transpirait beaucoup et toute sa peau était recouverte de rougeurs. Selon le site e-santé, l’air frais de la salle de bain aurait déclenché la réaction allergique au froid !

L’allergie au froid a été confirmée lorsque les médecins ont déposé un glaçon sur sa peau. Cette étrange allergie aurait débuté après que l’homme ait vécu en Micronésie, un archipel du Pacifique au climat tropical. Depuis son retour dans le Colorado, l’Américain ne supporterait plus le froid.

Une allergie au froid rare

Selon une étude de son cas publiée dans la revue The Journal of Emergency Medicine le 27 octobre dernier et relayée par le site Live Science, cette réaction allergique généralisée et parfois mortelle est appelée « anaphylaxie« .

D’après une étude de l’Institut National de la Santé des États-Unis, 0,05 % de la population d’Europe centrale souffre d’urticaire du froid. C’est le cas de cette jeune femme originaire d’Edmonton au Canada. Allergique au froid, des cloques apparaissent sur sa peau en hiver.

Allergique au froid

États-Unis : Allergique au froid, un homme du Colorado frôle la mort en sortant de la douche
La revue dans laquelle est parue l’étude.

Les gens peuvent également développer des symptômes après avoir consommé des aliments ou des boissons froides. Le symptôme le plus courant est une éruption cutanée rouge qui démange (urticaire). Dans les cas plus graves, les personnes peuvent développer une anaphylaxie. Celle-ci fait alors chuter leur pression artérielle et rétrécir les voies respiratoires, ce qui rend la respiration difficile.

Plus sur le sujet