Écosse : Quand une caméra intelligente confond ballon et crâne de l’arbitre…

Écosse : Quand une caméra intelligente confond ballon et crâne de l’arbitre…
Voir le diaporama
1 Photos
quand-une-camera-intelligente-confond-ballon-et-crane-de-larbitre
Écosse : Quand une caméra intelligente confond ballon et crâne de l’arbitre…
quand-une-camera-intelligente-confond-ballon-et-crane-de-larbitre

Le blason du Caledonian Thistle FC

En Écosse, l’intelligence artificielle d’une caméra, censée suivre le ballon durant un match de football, a préféré suivre le crâne chauve de l’arbitre de ligne, ruinant par là-même tout le match pour les spectateurs à distance.

L’intelligence artificielle a encore pas mal de choses à améliorer avant d’atteindre les capacités humaines sur certains points… En Écosse, en raison de la pandémie de coronavirus, les matchs de football se déroulent à huis clos.

Pour permettre à ses fidèles de tout de même suivre les matchs, le club de deuxième division Inverness Caledonian Thistle FC a cependant eu une idée. Il a tenu à filmer les matchs et à les diffuser en direct sur Internet. Une initiative somme toute plutôt classique. Hormis le fait que ce n’était pas un caméraman aux commandes de la caméra lors du match du club le 24 octobre dernier.

Quand une caméra intelligente confond ballon et crâne de l’arbitre…
Le blason du Caledonian Thistle FC

Le ballon ou un crâne, il fallait choisir

C’est une intelligence artificielle, intégrée à la caméra qui était en charge de suivre le ballon et donc l’action durant toute la durée du jeu. Un exemple de plus de l’introduction de la technologie dans le football sans doute. Mais un petit problème s’est présenté. L’intelligence artificielle a préféré suivre le crâne lisse et brillant d’un arbitre de touche chauve plutôt que le ballon.

Les spectateurs à distance ont donc finalement très peu vu le match mais très bien bien vu le physique qu’on espère avantageux de ce pauvre arbitre. Ce dernier a en effet subi de multiples zooms intempestifs dont il ne s’est probablement pas rendu compte sur le moment.

Rendre les cheveux obligatoires pour l’arbitre de touche ?

Le commentateur du match a tenu à s’excuser face à cette étrange obsession de la caméra. En ligne, plusieurs internautes ont publié des vidéos du match et ont préféré rire de la situation.

Du coup, pour ceux qui ont tenté de suivre le match sans succès, on vous le dit, l’Inverness Caledonian Thistle FC a fait égalité avec son adversaire, le club d’Ayr United.

On espère que pour la prochaine fois, l’arbitre de touche aura des cheveux, vrais ou en perruque afin de ne pas déstabiliser l’intelligence artificielle…

Plus sur le sujet