Deux ans après, une disparue est retrouvée miraculeusement en mer

Deux ans après, une disparue est retrouvée miraculeusement en mer
Angelica Gaitan avait disparu il y a deux ans quand elle a été retrouvée en pleine mer par deux pêcheurs. Un véritable miracle pour cette femme colombienne.

Que s’est-il donc passé au cours des deux dernières années ? Où était Angelica Gaitan ? Cette femme colombienne était portée disparue depuis deux ans, raconte The Independent. Alors que ses proches avaient sans doute abandonné tout espoir de la revoir, des pêcheurs ont fait une trouvaille miraculeuse le 29 septembre.

Angelica Gaitan flottait à 3 kilomètres au large

Comme le raconte le média britannique, images à l’appui, Angelica Gaitan a donc été retrouvée par deux hommes, des pêcheurs, nommés Rolando et Gustavo. A ce moment-là, elle flottait en pleine mer, au large de Puerto Colombia, sur la côte caribéenne. 

Dans un premier temps, les deux hommes ont cru qu’il s’agissait d’un morceau de bois flottant. Mais quand ils se sont rapprochés en manœuvrant leur navire, ils ont vu qu’il s’agissait d’une femme. Celle-ci leur a alors demandé de l’aide. Au moment de leur intervention, Angelica Gaitan souffrait d’épuisement et d’hypothermie selon les rapports médicaux. Cela faisait huit heures qu’elle dérivait en pleine mer.

Publiée par Rolando Visbal Lux sur Dimanche 27 septembre 2020

L’histoire tragique d’Angelica Gaitan

Après avoir repris connaissance, Angelica Gaitan aurait eu des mots très forts à l’égard de ses sauveurs, les remerciant eux et Dieu. « Je suis née de nouveau. Dieu ne voulait pas que je meure » a expliqué la femme.

On a ensuite appris qu’elle avait choisi de quitter son foyer en septembre 2018. A l’époque, elle avait décidé de tout abandonner après avoir été victime de violences conjugales pendant 20 ans.

Les abus ont commencé dès la première gros­sesse. Il me battait, il me maltrai­tait violem­ment.

En septembre 2018, son conjoint lui aurait brisé le visage et a même essayé de la tuer. C’est alors qu’elle s’est enfuie. La mère de deux enfants se retrouve alors dans les rues pendant six mois puis se rend dans la ville de Barranquilla. Elle reçoit de l’aide de la part du bureau des femmes qui viennent en aide à celles qui sont victimes de violences conjugales.

Le 25 septembre dernier, Angelica Gaitan apprend toutefois que son mari vient lui aussi de déménager à Barranquilla. C’est alors qu’elle prend la terrible décision de mettre fin à ses jours. Elle prend donc un bus en direction de la plage pour sauter dans la mer.

Étant au bord de la mer, je me suis retrouvée seule. J’ai décidé de sauter dans la mer et de me laisser emporter. Je devais simplement espérer que ce cauchemar serait bientôt terminé.

Désormais soignée dans un hôpital, elle va pouvoir renouer le contact avec ses deux filles. La fin d’une terrible histoire ?

Plus sur le sujet