Coronapéro : Quand les internautes boivent à distance

Coronapéro : Quand les internautes boivent à distance
A l'ère du coronavirus, se retrouver dans un bar entre amis est interdit. Heureusement, le "coronapéro" prend le relais ! On vous explique tout !

En raison du coronavirus, les Français, comme les habitants de nombreux autres pays, sont confinés chez eux. Il n’est donc pas question de retrouver des amis, d’aller boire un verre… Bref de prendre l’apéro entre amis. Si certains optent pour se faire livrer grâce à un drone, cette tradition française pourrait bien être en danger. Mais, les réseaux sociaux et les nouvelles technologies sont au rendez-vous pour donner naissance au « coronapéro« .

Vous reprendrez bien un « coronapéro » ?

Difficile de garder le contact avec ses proches en temps de confinement. On peut se retrouver en situation de manque, à force de ne pas voir ses amis, ses proches.

Le coronapéro permet de contourner cet écueil en s’appuyant, par exemple, sur Skype. Il suffit de lancer une conversation de groupe entre amis, de saisir une bière, de se faire un cocktail ou de se servir un verre de vin. L’impression peut alors rapidement devenir la même que si on était attablés autour d’un verre en terrasse.

Mathias, un étudiant cité par Démotivateur explique la logique de l’initiative :

Évidemment, c’est moins sympa, mais je ne pensais pas qu’on resterait aussi longtemps. On réussit à avoir les mêmes conversations que d’habitude.

Le point positif ? Cela coûte aussi beaucoup moins cher que dans un bar ! A consommer tout de même avec modération…

Plus sur le sujet