Un touriste de 73 ans agresse un bénévole dans une église pour du gel hydroalcoolique avec une lime à ongles

Un touriste de 73 ans agresse un bénévole dans une église pour du gel hydroalcoolique avec une lime à ongles
Voir le diaporama
1 Photos
un-touriste-de-73-ans-agresse-un-benevole-dans-une-eglise-pour-du-gel-hydroalcoolique-avec-une-lime-a-ongles
Un touriste de 73 ans agresse un bénévole dans une église pour du gel hydroalcoolique avec une lime à ongles
un-touriste-de-73-ans-agresse-un-benevole-dans-une-eglise-pour-du-gel-hydroalcoolique-avec-une-lime-a-ongles

C’est une histoire incroyable qui s’est déroulée à Bordeaux, plus précisément dans l’église Notre-Dame. Retour sur cette surprenante affaire.

C’est une altercation pour une raison des plus farfelue qui s’est déroulée à Bordeaux dimanche 6 septembre dernier. Celle-ci met en scène un touriste de 73 ans qui serait à l’origine d’une agression !

Un gel hydroalcoolique en cause

Durant cette période de crise sanitaire, des gestes barrières doivent être appliqués. Désormais, le port du masque est notamment obligatoire dans les magasins. Plusieurs établissements mettent ainsi en place des mesures d’hygiène afin d’éviter la propagation du Covid-19.

Notre-Dame de Bordeaux ne fait pas figure d’exception. Avant d’assister à une messe, il est obligatoire d’entrer dans le lieu avec un masque et de se désinfecter les mains à l’aide d’un gel hydroalcoolique. Cependant, comme la rapportent France Bleu Gironde et 20 Minutes, cela n’a pas du tout été du goût d’un touriste de 73 ans.

Un touriste de 73 ans agresse un bénévole dans une église pour du gel hydroalcoolique avec une lime à ongles
Notre-Dame de Bordeaux

Il agresse un bénévole

Dimanche dernier, le touriste originaire de Perpignan a souhaité entrer dans l’église aux alentours des 11 heures alors qu’était célébrée une messe.

Alors que le bénévole de la paroisse qui assurait l’accueil « sanitaire » lui a signifié l’obligation de porter un masque et de se désinfecter les mains à l’entrée de l’église, l’homme âgé de 73 ans a refusé de se conformer à ces mesures sanitaires.

A rapporté l’archevêché de Bordeaux à 20 Minutes.

Plusieurs témoins de la scène ont déclaré à nos confrères de Sud-Ouest que le touriste était très « virulent ». Le bénévole lui aurait alors mis de force du gel hydroalcoolique sur les mains. Le septuagénaire les a alors essuyées sur le pantalon de son interlocuteur.

Ce n’est pas tout !

Le visiteur est alors ressorti et l’a agressé avec un objet métallique qui a été pris pour un petit couteau.

L’objet en question était en réalité une… lime à ongles !

Face à la menace, le bénévole a jeté du gel hydroalcoolique au visage de son agresseur qui a finalement pu être maîtrisé et placé en garde à vue.

Si personne n’a été blessé, le bénévole a tout de même tenu à porter plainte contre le touriste.

Plus sur le sujet