Qu’est-ce qu’on a fait au bon Dieu : Mise en examen du conducteur alcoolisé après trois décès

Qu’est-ce qu’on a fait au bon Dieu : Mise en examen du conducteur alcoolisé après trois décès
Voir le diaporama
1 Photos
quest-ce-quon-a-fait-au-bon-dieu-mise-en-examen-du-conducteur-alcoolise-apres-trois-deces
Qu’est-ce qu’on a fait au bon Dieu : Mise en examen du conducteur alcoolisé après trois décès
quest-ce-quon-a-fait-au-bon-dieu-mise-en-examen-du-conducteur-alcoolise-apres-trois-deces

Christian Clavier et Chantal Lauby dans "Qu'est-ce qu'on a fait au bon Dieu"

Si « Qu’est-ce qu’on a fait au bon Dieu » a pour but de faire rire les téléspectateurs, le tournage du troisième volet de la saga a été marqué par une tragédie : un terrible accident de voiture ayant coûté la vie à 3 membres de l’équipe de tournage.

Qu’est-ce qu’on a fait au bon Dieu fait partie des films français qui n’ont pas manqué de trouver leur public. Avec un casting cinq étoiles, les deux premiers volets de la saga à succès ont faire rire les foules. L’équipe de production comptait alors reproduire l’exploit avec un troisième opus qui a, malheureusement, été marqué par une tragédie durant le tournage.

Qu’est-ce qu’on a fait au bon Dieu : Mise en examen du conducteur alcoolisé après trois décès
Christian Clavier et Chantal Lauby dans « Qu’est-ce qu’on a fait au bon Dieu »

Un accident mortel

Le 23 avril 2021, trois membres de l’équipe de production ont trouvé la mort dans un accident de voiture sur la D65. Ce sont trois machinistes de 19, 47 et 49 ans qui sont décédés. Un technicien a été transporté d’urgence à l’hôpital dans un état grave. « Son pronostic vital est engagé » comme avait pu le déclarer la gendarmerie.

C’est dans le département de la Vienne, plus précisément dans la commune de Pouant, que l’accident a eu lieu vers 21h. La voiture des membres de l’équipe de production a été violemment percutée par une autre alors qu’elle effectuait un dépassement.

La collision a été latérale à un carrefour. Les deux voitures sont détruites.

Déclarait alors une source.

Un taux d’alcoolémie trop élevé

Nos confrères de 20 minutes ont été en mesure de confirmer que le conducteur du véhicule qui est entré en collision avec celui des membres de l’équipe de tournage, était alcoolisé. Il aurait eu un taux d’alcool de 0,8 gramme par litre de sang au moment des faits. De plus, il roulait a une vitesse trop élevée par rapport à la limite autorisée.

Une source a déclaré à l’AFP :

Cet artisan d’une trentaine d’années, domicilié dans la région, devait être mis en examen ce lundi soir à la suite de l’ouverture d’une information judiciaire pour homicides involontaires avec circonstance aggravante.

Celui qui avait, jusqu’alors, un casier judiciaire vierge, pourrait ne pas avoir été le seul à avoir commis des erreurs de conduite. En effet, il se pourrait que l’autre véhicule impliqué n’ait pas respecté un cédez-le-passage.

Cette tragédie a suspendu le tournage du film jusqu’à nouvel ordre.

Plus sur le sujet