Confinement : Des gendarmes interpellent… une poupée gonflable

Confinement : Des gendarmes interpellent… une poupée gonflable
Des gendarmes ont « interpellé » une poupée gonflable pour non-respect du confinement sur une plage de l’Hérault.

Dimanche dernier, des motards de la gendarmerie se sont arrêtés pour contrôler une personne qui faisait bronzette sur la plage de Carnon, dans l’Hérault, en plein confinement. Toutefois, en s’approchant d’elle, les forces de l’ordre ont découvert qu’il ne s’agissait que d’une poupée gonflable allongée sous un parasol.

Les gendarmes interpellent une poupée gonflable

Il s’agissait en fait d’un piège tendu par un plaisantin qui s’est empressé d’immortaliser la scène et de publier la photo sur les réseaux sociaux. Cette dernière a d’ailleurs fait la joie des internautes. Ne manquant pas d’humour, les gendarmes de l’Hérault ont également publié la photo de la poupée gonflable sur leur compte Twitter officiel.

Ils ont écrit en commentaire :

En surveillance des plages, les gendarmes ont porté secours à une poupée abandonnée par son propriétaire.

Selon SputnikNews, l’accès aux plages est interdit depuis le début du confinement pour lutter contre la propagation du Coronavirus. Toutefois, de nombreux élus ont lancé une pétition pour réclamer la réouverture des plages pour la pratique sportive dans les départements de la catégorie « vert ». Or, le ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner, maintient l’interdiction à leur accès au moins jusqu’au 2 juin.

Plus sur le sujet