Cauchemar au salon de coiffure : une permanente à 220 euros vire au drame

Cauchemar au salon de coiffure : une permanente à 220 euros vire au drame
View Gallery
1 Photos
Cauchemar au salon de coiffure une permanente à 220 euros vire au drame1
Cauchemar au salon de coiffure : une permanente à 220 euros vire au drame
Cauchemar au salon de coiffure une permanente à 220 euros vire au drame1

Après une permanente à 220 euros qui a mal tourné, une coiffeuse calaisienne est ressortie d’un salon de coiffure avec les cheveux brûlés.

Jeudi dernier, à Calais, une coiffeuse à domicile s’est rendue dans un fameux salon de coiffure. Voulant se faire plaisir, elle a demandé à la coiffeuse une permanente chiffrée à 220 euros. Malheureusement, rien ne s’est passé comme prévu.

La jeune femme est ressortie du salon avec les cheveux brûlés, en pétard, lisses et cassés. Le produit a également coulé sur sa peau. Elle s’est ainsi retrouvée avec des petits boutons sur ses joues et derrière ses oreilles.

permanente

Une permanente complètement ratée

Selon La Voix du Nord, la responsable du salon a affirmé que son employée avait pourtant respecté le temps de pose :

Elle voulait des boucles afro. On lui a dit que ça allait abîmer et assécher ses cheveux. Cependant, elle a insisté, disant qu’elle était coiffeuse et qu’elle savait ce qu’elle faisait. Sinon on ne l’aurait pas fait.

Malgré le ratage, l’employée lui a fait payer la coupe de cheveux. Depuis l’incident, la responsable du salon a annoncé qu’elle allait rembourser la jeune femme. Encore sous le choc, la coiffeuse à domicile envisage de porter plainte. Elle a d’ailleurs déclaré :

Quand je me suis vue dans la glace, j’ai fait une crise d’angoisse, je me suis mise à trembler. Même si elle me rembourse je ne peux plus sortir comme ça. Je vais me mettre en arrêt de travail. Imaginez… je suis coiffeuse.

Et vous, que pensez-vous du résultat ?

Plus sur le sujet