Cahors (Lot) : un sanglier attaque des passants en plein centre-ville

Cahors (Lot) : un sanglier attaque des passants en plein centre-ville
Vent de panique à Cahors (Lot). Un sanglier a sillonné les artères de la ville pendant plus de 30 minutes le 20 décembre dernier. Deux personnes ont été légèrement blessées.

Ce dimanche 20 décembre 2020, un sanglier de 87 kilos a fait irruption dans le centre-ville de Cahors. Incontrôlable, l’animal a semé la terreur durant plus de 30 minutes, avant d’être abattu, rapporte La dépêche du midi. Deux passants ont été légèrement blessés et leur état n’inspire aucune inquiétude.

Du massif de la Chartreuse aux rues de la ville

En provenance du massif de la Chartreuse, le sanglier a franchi la rivière du Lot plusieurs fois avant de charger un passant, puis un cycliste. Après avoir semé la panique dans le centre-ville, il a été abattu d’une seule balle par un louvetier. Auparavant, l’animal avait échappé à deux reprises aux tirs de la police. Il a fini sa course devant un garage où il espérait pouvoir se cacher.

« Les gens étaient interloqués »

Patrick Meynier, le directeur de la sécurité départementale du Lot a raconté cette scène surréaliste sur les ondes de France Bleu :

Les gens étaient interloqués. Ce qui marque le plus, c’est la sidération, voir un sanglier sur le goudron, l’asphalte, en plein cœur de ville au milieu des gens.

En pleine période d’achats de noël, la ville était heureusement étonnamment déserte :

C’était un dimanche après-midi et avec le Covid, les gens sortent peu. Mais si ça s’était produit en plein milieu de semaine en période scolaire, ça aurait été catastrophique.

Reconnaît-il.

La fédération de chasse du département réagit

Contactée par La Dépêche du Midi, la fédération de chasse du Lot a expliqué qu’il n’était pas rare de voir des sangliers à l’entrée des villes. Ces derniers viendraient s’y réfugier afin d’échapper aux battues :

Les sangliers ont compris qu’ils étaient plus tranquilles à l’entrée des villes, près des habitations, car ici, personne ne les chasse, alors que dans les bois, ils sont pris pour cible pendant les battues.

A confié Michel Bouscary, l’actuel secrétaire adjoint de la Fédération de chasse du Lot.

Cahors (Lot) : un sanglier attaque des passants en plein centre-ville
Un sanglier attaque des passants en plein centre-ville @DR

Une population en hausse dans le département

Au mois d’août 2019, Michel Auroux, le président de la fédération des chasseurs de Lot-et-Garonne avait confié au site Le petit bleu que la population de sangliers était exponentielle dans le département. Le nombre de chasseurs, lui, serait en nette diminution.

Le 2 décembre dernier, un dramatique accident de chasse est venu ternir la saison qui avait débuté le 15 août dernier. Morgan Keane, un jeune lotois de 25 ans, a été abattu devant chez lui alors qu’il coupait du bois. Le jeune homme a été confondu avec un sanglier. Le tireur présumé a été mis en examen pour homicide involontaire et une plainte a été déposée.

Plus sur le sujet