Atteinte du syndrome de Pica, cette femme est accro au talc

Atteinte du syndrome de Pica, cette femme est accro au talc
Voir le diaporama
1 Photos
Atteinte du syndrome de Pica, cette femme est accro au talc
Atteinte du syndrome de Pica, cette femme est accro au talc
Atteinte du syndrome de Pica, cette femme est accro au talc

Lisa Anderson

Lisa Anderson a une addiction particulière puisqu’elle mange du talc depuis plusieurs années. Sa dépendance lui a d'ailleurs déjà coûté plusieurs milliers d'euros.

Souffrant du syndrome de Pica, Lisa Anderson, 44 ans, a une étrange pulsion. En effet, tous les jours, elle mange un pot de talc pour bébé. Elle en ingurgite 40 fois par jour et quatre fois dans la nuit.

Addicte au talc

Selon le site parents.fr, sa pulsion est apparue après avoir donné un bain à son cinquième enfant, alors bébé. Aujourd’hui, elle consomme une bouteille de 200 grammes par jour. Ainsi, en 15 ans, elle a dépensé près de 9.500 € en talc.

Interviewée par les médias britanniques, la mère de famille a déclaré :

Je me souviens avoir vraiment été attirée par son odeur. Maintenant, je ne peux plus m’en passer. Je monte à l’étage et j’en prends toutes les demi-heures. Le plus longtemps que je suis restée sans en manger, c’est deux jours. Ce fut le pire moment de ma vie. J’ai détesté ça.

Consciente de son addiction, Lisa Anderson a fait récemment appel à une aide médicale. Son médecin l’a informé qu’elle souffrait du syndrome de Pica. Ce trouble du comportement se caractérise par la consommation de substances non-alimentaires et non-comestibles. Mère de cinq enfants, elle souffre également d’une carence en fer et d’un TOC (trouble obsessionnel compulsif).

Malheureusement, son geste n’est pas anodin. En effet, selon le Centre international de recherche sur le cancer (Circ), le talc est dangereux pour la santé et jugé potentiellement cancérigène pour l’Homme.

Lisa Anderson

Plus sur le sujet