Assa Traoré accuse la police d’avoir « tué » son cousin pendant une course-poursuite

Assa Traoré accuse la police d’avoir « tué » son cousin pendant une course-poursuite
Alors qu'elle milite pour faire reconnaître le meurtre de son frère Adama lors d'une interpellation musclée des forces de l'ordre, Assa Traoré accuse à présent la police d'avoir tué son cousin après une course-poursuite.

Nouveau rebondissement dans l’affaire Adama Traoré. Alors que sa sœur, Assa Traoré, milite depuis quatre ans pour faire reconnaître que les méthodes d’intervention des policiers ont tué son frère lors d’une interpellation musclée en juillet 2016, une vidéo publiée sur Facebook montre la jeune femme accuser la police d’avoir provoqué la mort d’un autre membre de sa famille.

Le cousin d’Assa Traoré est décédé le 14 septembre 2020, après s’être jeté dans la Seine au niveau de Bougival, dans les Yvelines, pour échapper à une interpellation des forces de l’ordre.

D’après Le Parisien, le père de famille de 35 ans était un voleur présumé de deux-roues, surpris en flagrant délit.

Assa Traoré lance un appel à témoin

Peu après le drame, la sœur d’Adama Traoré apparaissait dans une vidéo publiée sur Facebook et faisait savoir que le défunt n’était autre que son cousin. En colère, on peut entendre la militante accuser la police de l’avoir délibérément tué et s’en prendre violemment à un officier :

Il y a mon cousin qui s’est fait tuer par la police.

Le comité La Vérité Pour Adama, qui ne croit pas à la version des policiers, a lancé un appel à témoin afin de faire la lumière sur les circonstances de la mort de Mahamadou, qui était père de deux enfants.

Selon l’article du Parisien, un riverain a appelé la police dans la nuit du 13 au 14 septembre dernier, après avoir constaté des individus suspects dans une rue de Marly-le-Roi. Arrivés sur place, les policiers de la BAC ont surpris des malfaiteurs chargeant une moto dans une camionnette. Une course-poursuite s’est alors aussitôt engagée, jusqu’à ce que le conducteur arrête le véhicule avant de prendre la fuite à pied.

Reconnu plus tard aux abord des berges de la Seine, le suspect s’est jeté dans le fleuve dans l’espoir d’échapper à son interpellation. Remonté par un policier, le cousin d’Assa Traoré n’aura pu être réanimé, malgré les efforts du Samu et des pompiers.

L’IGPN a lancé une enquête et ne devrait pas tarder à délivrer un rapport. En attendant, Assa Traoré est plus que déterminée à livrer un nouveau combat.

Une nouvelle manifestation en vue ? Affaire à suivre…

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :