Ashley Mattingly : Les causes de la mort de l’ancienne playmate révélées

Ashley Mattingly : Les causes de la mort de l’ancienne playmate révélées
Retrouvée morte à son domicile en avril dernier, la playmate Ashley Mattingly s'est suicidée d'une balle dans la bouche.

Retrouvée morte à son domicile le 17 avril dernier, Ashley Mattingly se serait suicidée d’une balle dans la bouche. Divulgué par « TMZ », le rapport du médecin légiste indique également que la jeune femme de 33 ans avait consommé des « opiacés et des benzodiazépines », comme du Valium, avant son décès.

Addict à l’alcool et à certaines substances

L’annonce de sa mort avait été faite le 20 avril dernier par ses frères et sœurs. Ashley Mattingly luttait contre une addiction à l’alcool et à certaines substances. Selon « Voici », elle avait laissé une lettre d’adieu expliquant son geste.

Dans un communiqué envoyé à la presse, les frères de la jeune femme avaient alors déclaré :

Nous apprenons que notre sœur adorée, avec une personnalité incroyable, s’est donné la mort. Ashley a déménagé pour être plus proche de nous, à Austin, il y a deux ans. Ce n’est peut-être pas un secret, mais elle luttait contre une addiction à l’alcool et à certaines substances, mais elle voulait aller mieux et travaillait en ce sens.

Ashley Mattingly avait fait la couverture du magazine « Playboy » en mars 2011. En 2012, elle avait porté plainte contre son ancien compagnon, Lane Garrison, pour violences conjugales. Malheureusement, trop peu de preuves avaient alors été réunies pour inculper son conjoint.

Plus sur le sujet

Hashtag(s) liés à cet article :