San Francisco : Les nudistes vont-ils devoir se rhabiller ?

San Francisco : Les nudistes vont-ils devoir se rhabiller ?

Nos amis américains sont toujours à la pointe de l’originalité dans leur façon d’être mais aussi lorsqu’il s’agit de voter des lois plutôt insolites ou de tenter des procès en tous genres.

La semaine prochaine, la ville libérale de San Francisco située dans L’ouest des Etats Unis votera sur un décret interdisant le nudisme dans ses rues. De quoi faire rhabiller les adeptes qui voient ici une violation de leur liberté d’expression.

Celui qui a eu cette idée c’est le démocrate Scott Wienner, conseiller municipal du Castro, le quartier gay de San Francisco et paradis des naturistes. Et d’après ses déclarations la loi devrait être votée sans problème :

Je m’attends à ce que le texte soit accepté.

Si les votes sont favorables et que le maire démocrate de la ville, Ed Lee, signe : Toutes personnes de plus de cinq ans se promenant dans les rues, les parcs ou les transports en commun les fesses ou ses organes génitaux à l’air se prendra une prune de 100 dollars pour une première infraction et 500 dollars en cas de récidive.

De leur coté, les naturistes ont lancé une procédure judiciaire visant à bloquer le texte et se sont tous réunis en tenue d’Adam devant la mairie de San Francisco pour protester.

Cependant le texte présenté prévoit une tolérance pour les plages, la Gay Pride annuelle ou encore la course « Bay to Breakers » une compétition pendant laquelle le port de vêtements n’est pas obligatoire.

L’affaire fait grand bruit et l’avocate des militants a assuré à la chaîne ABC7 vouloir

Défendre le droit de ses clients à pouvoir exercer leur droit fondamental d’expression, protégé par la constitution des Etats Unis.

En Californie, la loi est claire et interdit l’exposition des organes génitaux « dans une intention obscène ». Mais comme la jurisprudence considérait que l’obscénité résidait avant tout dans l’œil de l’individu qui la regarde, il en découle que le naturisme est toléré.

Pour Scott Wienner, les bornes ont été largement dépassées et il qualifie les adeptes du cul nu d’exhibitionnistes.

C’est un sujet qui dépasse largement la question de la liberté d’expression

Prônée dans le premier amendement de la constitution américaine, a-t-il déclaré sur ABC7.

Les gens ont dépassé les bornes avec leur exhibitionnisme.

Vous avez compris, si vous avez l’intention de faire un tour en Californie, n’oubliez pas vos maillots et vos T shirt , sinon ça va vous coûter cher !

Plus sur le sujet