Paris Sportifs Truqués : Nikola Karabatic parle

Paris Sportifs Truqués : Nikola Karabatic parle

Nikola Karabatic

Après le Montpellier Agglomération Handball (MAHB), c’est le club de Cesson Rennes Métropole Handball qui se porte partie civile dans l’affaire des  supposés paris truqués lors du match du 12 Mai dernier.

Le MAHB s’est déjà constitué partie civile suite à la mise en examen de 5 de ses joueurs dont Luka et Nikola Karabatic, Primoz Prost, Dragan Gajic et Issam Te.

C’est une fois libéré sous caution de 30000€ que Nikola Karabatic s’est exprimé personnellement pour la première fois depuis le début de l’affaire sur sa page Facebook.

 J’ai gardé le silence jusqu’à présent. Je vous dois ces quelques mots.
Est-ce que j’ai parié ? NON je n’ai pas parié.
Est-ce que ma copine a parié? Oui
M’a t’elle mis au courant ? Oui
Pourquoi a-t-elle parié ? Cela fait 2 ans qu’elle suit l’équipe de Montpellier, elle connaissait notre situation: nous étions déjà champion, 5 joueurs majeurs blessés et nous avions perdu à Nîmes, Cesson jouait son maintien dans une salle bouillante.

Pour ce qui est des accusations très grave de tricherie elles me font très mal. M’accuser de tricherie et de truquer le match, de nous livrer en pâture à la presse est intolérable ! Nous accuser moi et mon petite frère d’avoir triché alors que nous n’avons même pas joué et nous arrêter comme des voyous… Je n’ai pas de mots…J’ai dédié ma vie au Handball depuis que je suis né. Je me bats pour mon sport et me retrouver dans cette situation est un cauchemar.

Merci à vous tous pour votre soutien qui me réconforte dans ces moments pénibles.

NIKO

L’enquête est en cours.

Plus sur le sujet