Iphone 5 : La cartographie ? Pas encore ça

Iphone 5 : La cartographie ? Pas encore ça

Apple : Une multitude de bug avec la cartographie

Parsemé de bugs, de ratés, la dernière application « Plans » d’Apple pourrait porter atteinte à l’enthousiasme porté pour le dernier des Smartphones iPhone5. L’iOs 6, annonçait l’abandon de Google dans Maps, application de cartographie, une nouvelle étape de franchie sur la cartographie en ligne.

Erreur stratégique pour Apple qui voulait évincer de ses iPhone l’application de son grand rival. Et pour cause, les fans d’Apple sont déçus. Le système de cartographie n’est pas à la hauteur des espérances. La liste des erreurs se rallongent petit à petit, on peut ainsi trouver « des villes qui font défaut », certaines « au mauvais endroit« , des images satellites « obscurcies par des nuages », des adresses manquantes, ou confondues avec d’autres, des ponts fondus, le Palais de justice de Vienne présenté comme celui de Nuremberg, voire le légendaire club de football de Manchester United remplacé par le club football Sale United.

Pour Anil Dash, co-fondateur de la société de consultants new-yorkaise Activate :

« Apple a conçu un nouveau produit qui est joli, mais stupide. Pire, ils ont utilisé la position dominante de leur plate-forme pour privilégier leur propre application par rapport à celle d’un concurrent, alors qu’elle est plus mauvaise (…) un manque de fiabilité que je ne me souviens pas d’avoir vu chez Google Maps, même au moment de son lancement ».

Le site Business Insider qualifie cette application de « désastre » et met en avant un outil limité. En effet, cette application d’Apple fonctionne avec les mots-clés identifiés par l’entreprise Yelp, qui recense des services et fournisseurs (restaurants, musées…) mais pas tous. Pour le site,

« La cartographie ne sait pas quoi faire avec cette demande, parce que ce n’est ni une adresse, ni un nom de commerce, ni une catégorie Yelp ».

Pour Greg Sterling, Apple aurait dû en entrée de jeu :

« présenté Maps comme une version « beta » et sollicité des retours des utilisateurs. En l’absence d’un tel message, tout le monde avait des attentes accrues ».

En attendant une version fonctionnelle, Pino Bonetti, technicien chez Nokia en profite pour se moquer :

« justesse du système de cartographie, qualité et accessibilité ont été la norme chez Nokia durant les six dernières années. Nous comprenons aussi que « joli » n’est pas suffisant » :

il faut « de l’excellence ».

Plus sur le sujet