L’Acerp enquête sur les difficultés d’accès à Youtube pour les abonnés à Free

L’Acerp enquête sur les difficultés d’accès à Youtube pour les abonnés à Free

L’opérateur mobile Free est une fois de plus mis sur la sellette par l’Autorité des Télécoms. L’Arcerp répond a une requête de l’UFC Que Choisir, l’association de consommateurs, pour enquêter sur l’interconnexion entre l’opérateur de téléphonie Free et le prestataire de service Youtube, diffuseur de vidéos.

Le succès de la pétition mise en place par l’association pointe le doigt sur les difficultés qu’ont les internautes pour accéder au streaming pendant les heures de pointe.

Que ce soit un problème technique d’interconnexion ou un bridage volontaire, free ne donne aucune réponse sur la dégradation de son service. Pour autant, cet opérateur, même s’il est le principal mis en cause, n’est pas le seul à voir ses clients se plaindre. Un ultimatum, avec pour échéance le 12 décembre prochain, devrait lever le voile sur les détails techniques et financiers liés à ce problème.

Plus sur le sujet