Jérôme Kerviel veut aider sa mère malade à tout prix

Jérôme Kerviel veut aider sa mère malade à tout prix

La Cour de Cassation a condamné Jérôme Kerviel, ancien trader de la Caisse d’Epargne à trois ans de prison ferme dont deux ans avec sursis, il y a quelques jours. Aujourd’hui, il parle, pour la première fois de sa vie privée, notamment de sa mère malade au magazine Closer, en kiosques aujourd’hui.

Jérôme Kerviel marche et a marché longtemps. Faute de courir après un non-lieu qu’il n’aura jamais eu. Accablé par son procès contre la Société Générale, il a décidé, le mois dernier, d’aller rendre visite au Pape.

Depuis Rome, c’est à pied qu’il a tenu à rentrer à Paris. Il y a quelques jours, la Cour de Cassation de Paris a condamné Jérôme Kerviel à cinq ans de prison dont deux ans avec sursis. En revanche, les dommages et intérêts que demandait la Société Générale (5 milliards d’euros) ont été annulés.

Aujourd’hui, Jérôme Kerviel est fixé sur son sort et il ne s’inquiète plus pour son avenir mais pour celui de sa maman, gravement malade. Il avoue, dans une interview au magazine Closer, que ses nombreux procès ont accablé sa mère.

Elle y a perdu la santé. Elle a failli mourir. Aujourd’hui, elle est clouée dans un fauteuil roulant, privée de l’usage de la parole, totalement dépendante. C’est une douleur terrible et une force. Car je lui dois d’avancer et de laver notre nom. Je n’avais aucune rentrée et je devais aider ma mère, qui est maintenant dépendante.

Une bien triste histoire.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :