Jean Marie Le Pen : Le livre choc

Jean Marie Le Pen : Le livre choc

Si vous lisez « Le Pen une histoire Française » de Pierre Pean et Philippe Cohen, vous allez avoir accès aux petits secrets bien gardés par le macho agressif que les français ont bien failli mettre au pouvoir dans les années 2000.

Des révélations chocs pour les partisans du parti extrémiste de droite à commencer par son expérience homosexuelle avec un autre homme politique. C’est André Labererre alors mais socialiste de Pau qui aurait révélé leur amour au grand jour. Il dit avoir eu une :

Tendre initiation aux plaisirs entre deux hommes.

avec Mr Le Pen dans les années 70. Et le Pen à même écrit à son ami très spécial en :

Mémoire à nos délicieux moments passés ensemble.

On se doute bien que l’homme connu, entre autres, pour ses propos antisémites et autres fresques se passant de commentaires, nie en bloc et dit que Mr Labarerre à fantasmé sur lui. Ben voyons ! Quel intérêt aurait l’ancien maire de Pau à révéler ces infos sachant que ce dernier n’a jamais caché son homosexualité ?

Le livre dresse le portrait de Le Pen comme n’étant pas un Mussolini en pointant les rumeurs sur les tortures qu’il aurait faite subir aux prisonniers pendant la guerre d’Algérie mais comme un être passif n’ayant pas un fort intérêt pour le pouvoir :

Son gout pour l’argent l’a toujours conduit à s’intéresser aux personnes plus âgées.

En effet au début des années 80, Le Pen s’est rapproché de Solange Leonet, une pharmacienne de 75 ans originaire de Sens, qui lui remettait régulièrement des enveloppes à l’occasion de réunions organisées près d’Auxerre en 1984. A partir de ce moment-là il se rendait régulièrement à Sens en hélicoptère pour recevoir son enveloppe marron bien remplie et à la mort de la vieille dame il a eu droit quelques lingots d’or !

Le livre raconte aussi que lorsque Le Pen s’est retiré de la tête de son parti, il a voulu continuer à régner en n’hésitant pas à mettre sa fille Marine et sa petite fille Marion en concurrence.

En plus de ses idées politiques démentielles, ce qui me gêne chez lui ce sont ses propos contradictoires sur l’homosexualité en la qualifiant comme «  anomalie biologique et sociale ». Allez Mr Le Pen ! Et même si vous avez fait un petit câlin avec André, y a pas de mal, ASSUMEZ !

Plus sur le sujet