Ile de la Réunion : Encore une attaque de requin

Ile de la Réunion : Encore une attaque de requin

Attaque de requin à la Réunion

Ce dimanche 5 aout un surfeur aguerri d’une quarantaine d’année a bien cru y passer. Et pour cause, il a été attaqué par un requin au large de la côte ouest de l’ile de la Réunion.

Le surfeur a été gravement blessé, le bras droit arraché et une partie de la jambe droite sectionnée, il a tout de même réussi a regagner le rivage seul avant d’être aidé par d’autres surfeurs. Cette énième attaque de requins relance le débat sur la cohabitation entre les hommes et les squales. Cette estocade survient deux semaines après la mort d’Alexandre Rassiga, 21 ans, tué également par un squale sur le spot de Trois-Bassins. Depuis 2011, six attaques de requins, dont deux mortelles, ont été dénombrées générant une véritable psychose autour des requins. A savoir, que dans le cadre du projet CHARC

(Connaissance de l’écologie et de l’Habitat de deux espèces de Requins côtiers sur la Cote Ouest de la Réunion), les autorités françaises ont débloqué 800 000Euros pour sécuriser les plages et lancer des programmes de recherche. Le préfet avait également donné son approbation pour capturer et faire des prélèvements sur les requins, en dépit des moyens déployés, un seul squale a été capturé.

 

« Les premiers résultats démontrent que les requins présents prés des côtes réunionnaises sont des individus solitaires qui viennent occasionnellement près des côtes et passent l’essentiel de leurs temps au large » explique Benoit Hartmann,

porte-parole de France Nature Environnement.

« Contrairement à ce qui est relayé par la rumeur, ces requins ne sont pas sédentaires et ne se cachent pas dans les réserves naturelles ».

Les associations de défense de l’environnement, pense que les mesures d’abattage sont «  des solutions émotives » qui permettent aux autorités «  de répondre à une pression sociale ».

« D’après un informateur sur place, il y avait une forte houle et des eaux dégueulasse dans la zone de l’attaque, deux éléments récurrents à chaque accident ».

En conclusion, les vacanciers étant ou se destinant à passer leurs vacances sur l’ile de la Réunion soyez très prudents, les dents de la mer c’est mieux au cinéma !

Plus sur le sujet