Plusieurs axes routiers ont du être coupés, notamment l’autoroute reliant Perpignan, dans le sud de la France et à Figueras en Catalogne coté espagnol ainsi que la ligne TGV entre la France et l’Espagne.

 « Cette nuit  va être très compliquée. Nous allons travailler intensément » a déclaré dimanche le ministre catalan de l’intérieur, Felip Puig.

« Nous espérons qu’à la première heure demain (lundi) matin, les moyens aériens pourront commencer à travailler » a t-il ajouté.

L’incendie a déjà fait trois morts et des dizaines de blessés, dont sept grièvement selon un porte-parole des pompiers. Parmi les personnes décédées, un homme de 75 ans, victime d’une crise cardiaque lorsqu’il a vu sa maison entourée par les flammes dans la localité de Llers. Un père et sa fille de 15 ans qui se sont jetés à la mer à Port de Bou en voulant fuir les flammes.

Le feu, attisé par la tramontane progresse très rapidement et a déjà ravagé dans la soirée 12000 à 13000 hectares. De nombreuses personnes sont sans électricité depuis dimanche soir, malgré tous les efforts des pompiers, le fort mistral contrarie fortement le travail des pompiers, empêchant également les avions bombardiers d’eau de survoler le feu.