Google : Contre la guerre des brevets?

Google : Contre la guerre des brevets?

Eric Schmidt : La guerre des brevets est riddicule

Eric Schmidt, président exécutif de Google, a critiqué jeudi les batailles judiciaires qui agitent le secteur de la téléphonie mobile. Pour lui, elles pourraient avoir des incidences néfastes sur l’innovation et entraîner une baisse de choix pour les consommateurs.

« Google prône l’innovation et non les batailles à propos de brevets (…). Nous ne voulons certainement pas voir l’innovation et le lancement de produits étouffés » aurait-il déclaré lors du lancement de sa tablette informatique Nexus 7 en Corée du Sud.

En cause donc la guerre que se livre le sud-coréen Samsung Electronics et l’américain Apple dans une dizaine de pays, s’accusant tour à tour de violation de brevets dans la conception de leurs tablettes et de leurs smartphones.

En août dernier, Apple a remporté une victoire aux Etats-Unis, où le jury de Californie à condamner le géant Samsung à régler à une amende de plus d’un milliard de dollars.

« Une des pires choses qui soient survenues ces dernières années est l’idée, parce qu’il y a tellement de brevets, qu’un vendeur puisse arrêter la vente du produit d’un autre vendeur »,

pour le patron de Google, environ 200 000 brevets liés au secteur des appareils mobiles auraient des particularités techniques « compliquées » ou empiéteraient sur une autre spécification. Il devrait rencontrer prochainement le directeur du secteur mobile de Samsung, J.K. Shin, dont les smartphones et tablettes fonctionnent sous le système d’exploitation de Google, Androïd.

La Nexus 7 lancée cet été aux Etats-Unis, en Australie, au Canada et en Grande-Bretagne sera disponible dans les bacs nippons dès le 2 octobre.

 

Plus sur le sujet