Fraudes bancaires en ligne: les pirates redoublent d’ingéniosité

Fraudes bancaires en ligne: les pirates redoublent d’ingéniosité

Cybercriminalité

Alors que le FBI annonce avoir démantelé un trafic en ligne de cartes bancaires en procédant a 24 arrestations dans 10 pays après deux ans d’enquêtes, les sociétés McAfee et Guardian Analytics, toutes deux spécialisées dans la sécurité informatique, viennent de publié un rapport alarmant sur la monté en puissance de logiciels malveillants de plus en plus sophistiqués qui passeraient outre le système de sécurité de la plupart des banques.

Interrogé, Loucif Kharouni, spécialiste des logiciels malveillants pour Trend Micro, explique qu’il n’existe pas de réelle protection.

Il n’y a pas vraiment de protection contre ces menaces, sauf à éviter d’avoir un ordinateur infecté par les virus à l’origine de ces cybercrimes.

78 millions de dollars auraient déjà été subtilisé sur les comptes en lignes des victimes. Les pirates sévissent partout en Europe même si pour le moment la France est épargnée. Ces cybermalfaiteurs ne cessent d’améliorer les logiciels malveillants déjà existant, et élaborent tout type de stratagème pour infecté les ordinateurs de leurs victimes mais aussi pour cacher leurs méfaits le plus longtemps possible et en s’adaptant à chaque banque.

 

Plus sur le sujet