Défi RER pour Felix Baumgartner

Nouvel exploit pour l’homme et notamment pour l’Autrichien Félix Baumgartner qui est le premier homme à franchir le mur du son (phénomène physique aérodynamique caractérisé par l'atteinte d'une vitesse au moins égale à celle de la vitesse du son, soit 340 mètres par seconde, soit 1 224 km/h (dans l'air à 15 °C) ou Mach 1, et provoquant une onde de choc sous forme de « bang » supersonique en chute libre.

Pour ironiser sans doute sur cet exploit, le site pour le moins satirique « LeGorafi.fr » a créé le buzz mardi dernier. L’info publiée sur internet dévoile un nouveau défi de l'Autrichien : tenter la traversée de l'Ile-de-France en solitaire et en RER B.

Plus rien n'arrête Felix Baumgartner. Après avoir pulvérisé le mur du son et le record de chute libre, l'Autrichien s'attaque à un autre record, la traversée de l'Ile-de-France en solitaire et en RER (…) conjointement organisé par la RATP et la SNCF qui espèrent pour l'occasion montrer le RER sous son meilleur jour (…) La course au record va-t-elle trop loin?

écrit Basile Sangène - un pseudonyme - dans un article publié sur le site mardi. Et comme pour donner du piment à cette histoire, il invente un interlocuteur imaginaire travaillant à la RATP

On n'est pas à l'abri d'un colis suspect ou d'un incident voyageur. Ou de feuilles mortes. Tout est à prendre en compte.

Le RER B emprunté par environ 900 000 voyageurs par jour est souvent la cible des critiques pour ses retards. Alors en ce mercredi rien d’étonnant à ce que cette info loufoque n’a été relayé plus de 75 000 fois sur Facebook et 2300 fois sur Twitter.

Pour l’auteur du buzz :

Cette médiatisation nous a beaucoup surpris et ça nous a fait très plaisir (…) On aime beaucoup le RER B. On trouvait que s'il y avait un record à battre après (le franchissement du mur du son), ce serait celui-là.

L'article m'a « fait beaucoup rire » déclare sous couvert d'anonymat un cadre SNCF puis explique que la SNCF a aussitôt alerté son personnel précisant que l'article était écrit au « second degré ». Quant à la RATP elle n’a fait aucun commentaire.