Facebook collectera plus de données

Facebook collectera plus de données

Malgré un vote quasi unanime contre la mise en place des nouvelles règles d’utilisation de Facebook par ses propres utilisateurs, le leader des réseaux sociaux appliquera les changements qu’il souhaitait mettre en oeuvre rapidement.

Facebook, dans un soucis d’écoute des utilisateurs, et face à l’opprobre du gendarme de la surveillance du net américain, avait soumis au vote ses souhaits de modification, à condition que 30% au moins des suffrages aillent à l’encontre de ses projets.`
Malgré un milliard de membre, seul moins d’un pour-cent se sont exprimés, rendant caduque toute opposition à ces nouvelles dispositions.

Concrètement, rien ne changera foncièrement, si ce n’est le croisement des données entre les fiches facebook et les autres sites et outils partenaires comme Instagram, dans le but de croiser et d’optimiser le recoupement des informations à toute fin publicitaire. En outre, ces résultats signent aussi la mort du système de sondage instauré pour prendre compte de l’opinion publique.

Plus sur le sujet