DSK : La moitié des ministres du gouvernement Valls sont «des brêles»

×

Les sorties médiatiques de l’ancien patron du F.M.I. sont devenues très rares et c’est pour cette raison que ce potin est très intéressant et qu’il fera énormément parler dans les foyers français. Hier, Dominique Strauss Kahn a très sévèrement taclé le gouvernement Valls et François Hollande. Il a même comparé certains membres du gouvernement de « brêles ».

Même si l’homme de la chambre 2806 du Sofitel a expliqué en long et en large qu’il a quitté la scène politique française et qu’il s’est reconverti comme banquier d’affaires, toutes les paroles qui émanent de sa bouche sont toujours écoutées avec une très grande curiosité.

Interviewé par Le Point, Dominique Strauss-Kahn a fait des déclarations peu élogieuses à l’encontre du pouvoir en place. Pour lui, les chances de voir le gouvernement Valls de « survivre » face à la crise sont très faibles et tout indique que dès 2015 une dissolution devrait avoir lieu.

Il explique que le gouvernement mis en place par le chef de l’État aurait été parfait pour mener à bien les affaires du pays dans les années 80 quand la crise était encore gérable. Même si Manuel Valls fait-tout son possible, DSK explique qu’avec Hollande, le Premier ministre ne peut trouver sa place au sein du gouvernement, car François Hollande s’implique trop dans le quotidien:

L’un tient le sel et l’autre le poivre. Manuel Valls n’a pas d’espace. Il est ficelé dans un gouvernement composé par Hollande dont la moitié sont des brêles. Il n’a pas le gouvernement qu’il voulait.

Sentant qu’il était dans un bon « rythme », Dominique Strauss-Kahn s’est occupé du cas des frondeurs de la majorité qui s’opposent notamment au pacte de responsabilité sous prétexte de cadeaux fait aux entreprises:

Je ne connais pas un pays en Europe où une force politique lourde, qui va des communistes à l’aile gauche du PS, soit dans cette crispation, ce refus d’une économie intégrée dans la mondialisation. Le résultat est dramatique à terme.

Êtes-vous d’accord avec les dires de Dominique Strauss-Kahn ?

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :