DSK : Il nie les accusations de misogynie de Diallo

DSK : Il nie les accusations de misogynie de Diallo

DSK : Il nie les accusations de misogynie

L’affaire DSK prend un nouveau tournant. En effet, une nouvelle audience se tiendra le 7 août prochain devant le tribunal du Bronx. Les avocats de DSK s’opposent à l’agression de la femme de chambre du fait d’un «comportement misogyne répété».

En mai, les conseillés de Nafissatou Diallo ont ajoutés à leurs plaintes, déposées en août 2011 contre l’ancien patron du FMI, une dimension misogyne. Pour eux, leur cliente a été attaquée « parce qu’elle est une femme, et au moins en partie, parce qu’il (DSK) est hostile aux femmes ». Pour répondre à cela, les avocats de DSK entament un nouveau recours à l’encontre de la plaignante Naissatou Diallo. Révélé par le New York Law Journal, pour les avocats de DSK, la loi en question est trop « vague » et « contraire à la Constitution ».

Pour les avocats de la jeune femme, cette procédure, permettrait à « d’autres femmes agressées » de témoigner lors du procès ainsi que de réclamer des dommages plus importants. D’après le même journal, la plaignante « attend le procès. Elle veut que l’audience ait lieu le plus vite possible  ».

Suite de l’affaire le 7 août prochain.

Plus sur le sujet