Pourquoi regarder des films de Noël est bon pour la santé ?

Pourquoi regarder des films de Noël est bon pour la santé ?
Vous adorez les films de Noël ? Ne vous privez pas d’en regarder à gogo. Les psychologues affirment qu’ils sont bons pour la santé mentale. Voici pourquoi !

Après une journée de travail stressante ou lors d’un weekend pluvieux, on n’a qu’une envie : se glisser dans un pyjama confortable et se blottir sous un plaid dans un canapé douillet. On peut alors y ajouter une bonne boisson chaude et des friandises afin d’être en parfaite condition pour regarder un film de Noël. Que ce soit à la télévision ou sur les plateformes de streaming en ligne, ils sont partout. Si vous les adorez, continuez à en regarder. Si vous êtes réticents à leur donner une chance, vous devriez vous y mettre. En effet, regarder des films de Noël serait bon pour la santé.

Les psychologues qui étudient le pouvoir du cinéma affirment que les films de Noël peuvent être bons pour notre santé mentale car ils procurent une évasion apaisante.

Le professeur en psychologie au Hanover College et auteur de « Psychology at the Movies » déclare :

Je pense que… avec la période des fêtes en général, les thèmes de cette époque, en particulier Noël, sont en gros des thèmes sains. Ce sont des thèmes de communauté, ce sont des thèmes de bienveillance, ce sont des thèmes d’espoir, ce sont des thèmes de pardon. Et ces choses sont toutes essentielles à la santé mentale.

Pour le psychologue, c’est une façon amusante de passer quelques heures. Mais parfois, ce type de films nous touche vraiment de manière plus profonde.

L’hormone du bonheur

Lorsqu’on regarde un film de Noël, notre cerveau libère de l’ocytocine et de la dopamine, les hormones dites du « bonheur » et du « bien-être » qui combattent la mauvaise humeur et l’anxiété.

Le psychologue et chercheur britannique Jo Gee, qui étudie les déclencheurs d’émotions positives dans le cerveau, explique :

Les films de Noël sont généralement bons pour la santé mentale car ils ont un effet puissant sur notre humeur. Parallèlement à la dopamine qui déclenche l’émotion du bonheur, l’ocytocine nous donne envie de tendre la main à des amis et à la famille, ce qui peut encore renforcer notre humeur grâce à une interaction sociale accrue.

Ophra  Winfrey encourage d’ailleurs tous les téléspectateurs à regarder ses films de Noël « avec les gens que vous aimez« .

La cible principale des films de Noël est composée de femmes de 25 à 54 ans. Dans chaque long-métrage du genre, on retrouve les mêmes ingrédients : une romance, la famille, l’ambiance des fêtes de fin d’année et parfois de la magie. En regardant un film de Noël, il est très probable que le téléspectateur soit satisfait à la fin de son expérience cinématographique. Beaucoup de ces films se ressemblent et présentent d’ailleurs des visages familiers. Cela n’est pas un hasard !

Jo Gee affirme :

Je pense que cela nous réconforte. Nous avons l’impression de connaître ces gens. Tout cela joue dans le sens de la nostalgie et de la communauté.

Une recette qui ne fonctionne pas toujours

Le psychologue britannique avoue cependant que certaines personnes pourraient avoir du mal à regarder de type de films. La joie d’une personne pourrait ne pas être celle de quelqu’un d’autre, « particulièrement si la période de Noël est liée à une période de perte ou à un sentiment de nostalgie. »

Il admet :

Les films de Noël peuvent dépeindre les vacances de manière « idéale« , ce qui, pour les personnes en difficulté, pourrait conduire à la comparaison et à la déception.

Selon le spécialiste, il est plus sain de se perdre dans l’histoire du film que de comparer le synopsis à sa propre vie. A bon entendeur !

Plus sur le sujet