Les politiques deviennent de talentueux circassiens !

On dit merci qui ?

Magali Berdah s'affranchit du qu'en dira-t-on et s'encanaille dans une branche cette fois-ci plutôt inattendue : la politique !

Pour redorer son blason de bonimenteuse, rafistolée à coup de bistouri, la « patronne » des influenceurs compte bien mettre ses jetons au service des politiques avides de lumière pour convaincre là où, dans le passé, ils avaient échoué !

La "manip" est-elle désintéressée ? Magali s'invite-t-elle dans les coulisses de la politique pour de bonnes raisons ?

 Magali Berdah @DR
Magali Berdah @DR

Un immense plan de com"

Ce qui est certain, c'est que la jeunesse a bien plus de facilité à donner son opinion sur la dernière coupe de cheveux de la princesse de l'amour actuelle que sur le programme d'Eric Zemmour. Ce dernier, n'ayant pas bonne presse auprès de certaines communautés, doit donc aller chercher ailleurs son public, et donc ses électeurs.

C'est un plan de com' judicieux, et tout est possible quand on sait "influencer" son monde. Ce n’est pas Magali qui nous dira le contraire ! Quand le monde des médias et celui du digital fricotent avec la politique, ça devient dangereux pour la démocratie. D'ailleurs, c'est déjà un peu le cas, puisque la directrice de BFM a avoué devoir donner des infos correspondant aux directives "d'en haut".

Rendre accessible la politique à ceux qui ont lâché l'affaire, donner aux plus jeunes la possibilité de se faire un avis sur un monde au jargon "complexe". Magali Berdah décide de décortiquer les programmes de campagnes de nos politicards en manque de lumière. Le but ? Permettre à chacun d'y voir plus clair, d'inviter les jeunes aux urnes et c'est une belle initiative. Je suis d'accord pour dire que la politique ne doit pas être chasse gardée, elle est l'affaire de tous. Il n'y a pas de raison d'en être exclu. Chacun peut et se doit de faire de la politique. Voter, c'est être acteur de son avenir et c'est le message qui est clairement offert aux abonnés de la belle patronne de Shauna Events. Il faut pouvoir s'engager pour quelque chose qui nous paraît juste.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Magali Berdah (@magaliberdah)

L'importance de l'engagement

Je me suis engagée moi-même auprès des Gilets jaunes, pour défendre mes idées, mes opinions. Nous sommes tous citoyens du monde, de notre patrie. Après, ça m'a valu pas mal de coups bas (...). T'as le droit d'ouvrir ta g*eule dans le bistrot du coin, mais attention la politique ce n’est pas pour les gueux !

D'ailleurs malgré les têtes coupées, certains constatent que le trône est plus que jamais occupé par les mêmes ! Monsieur François Hollande serait un descendant du roi de France, rien que ça !

La démocratie a pris un coup dans l'aile ces derniers temps avec le Covid et ses restrictions. La politique mondiale nous a muselés, il est temps de reprendre les rênes du pouvoir et de faire entendre nos voix.

Là où le bât blesse, c'est l'aspect business de la manœuvre. En effet, la lumière est sur les courtisans du trône présidentiel, c'est là où il faut pouvoir placer ses billes pour faire le jackpot d'audience. Pas très cathodique tout ça, quand on constate que le sensationnel peut faire vendre de la camelote au plus grand nombre. Nos politicards sont de vraies têtes de pubs et les plus "scandaleux" seront les mieux lotis.

Toujours plus trash pour faire parler ?

La télé aime le sensationnel, j'en sais quelque chose ! Parfois, je me dis qu'Éric Zemmour est un comédien, qu'un type qui a écrit tant de bouquins sensés ne peut décemment pas tenir les propos qu'il tient, comme sur les prénoms étrangers. C'est absurde, surtout quand on sait qu'il vient de l'autre côté de la Méditerranée. Ses parents ou grands-parents portent probablement des prénoms étrangers. Je ne comprends pas vraiment la mascarade, ou peut-être que justement, j'ai tout compris. Il suffit de les écouter, de voir la branche de l'extrême droite se diviser pour laisser la place à celui qui sera élu en avril prochain. Ils nous ont déjà fait le coup dans le passé (...). Les "sondages" plus ou moins fiables nous en disent beaucoup sur ce qui nous attend... On va bien nous emm*rder jusqu'au bout.

Pour conclure, Magali ministre ? Dans ce monde de copinage plus rien ne m'étonne !

Pour ce qui est de la politique, moi je préfère en rire le majeur levé !

Partagez un max ma chronique sur les réseaux sociaux avec le #CindyLopes afin de gagner deux places pour la prochaine date de mon spectacle à Paris le 7 février prochain !

Retrouvez Cindy Lopes sur scène au théâtre des Blancs Manteaux à Paris pour son one woman show "Lopes... Tacle" tous les lundis à 19h30 depuis le 11 octobre 2021.