Affaire Grégory : Sa grand-mère, Monique Villemin, est décédée à 88 ans

Affaire Grégory : Sa grand-mère, Monique Villemin, est décédée à 88 ans
Touchée par le Covid-19, Monique Villemin, la grand-mère du petit Grégory, est décédée le 19 avril à 88 ans.

Impossible de ne pas avoir entendu parler de l’affaire du petit Grégory. C’est à seulement 4 ans que l’enfant trouve la mort en 1984. Son corps sans vie est retrouvé dans la Vologne à Docelles. L’affaire n’a jamais été élucidée mais a été sans conteste la plus médiatisée de France.

Ce dimanche 19 avril, Monique Villemin, la grand-mère du regretté petit garçon, a pu le rejoindre. Âgée de 88 ans, elle était résidente d’un Ehpad des Vosges avec son mari Albert. Touchée par le Covid-19, elle est vraisemblablement décédée des suites de cette infection.

Dans la nécrologie disponible en ligne, il est alors précisé :

L’inhumation aura lieu mardi 21 avril 2020 dans l’intimité familiale.

Une affaire qui l’aura suivie jusqu’à la fin de sa vie

L’affaire Grégory continue d’impacter toute la famille Villemin. En 2017, les grands-parents du petit étaient encore entendus en tant que témoins. Monique était également suspectée d’avoir écrit une lettre de menace contre le juge Simon en charge de l’affaire en 1989. Elle laissait alors entendre que la responsable du meurtre de son petit-fils était Christine Villemin, la mère de ce dernier.

Thierry Moser, l’avocat des parents de Grégory, est revenu sur le décès de Monique, déclarant alors à 20 Minutes :

Jean-Marie Villemin [le père de Grégory ndlr] a réagi avec tristesse. Nonobstant les dissensions familiales, c’est un fils qui perd sa mère.

Concernant l’enquête autour du petit Grégory, il a ajouté à France Bleu :

A mon avis, ce décès, aussi triste qu’il soit sur le plan humain, ne change rien à la suite de ce dossier sur le plan strictement judiciaire.

Plus sur le sujet