Top Chef S12 E7, les notes : Les derniers seront les premiers et crème fumée au sous-bois !

Top Chef S12 E7, les notes : Les derniers seront les premiers et crème fumée au sous-bois !
Chaque semaine, la rédaction de Starmag vous propose ses notes des candidats Top Chef. À prendre sur le ton de l'humour bien sûr ! C'est par ici pour le septième épisode.

Salut mes pieds de porc panés ! Voici venir la septième semaine et désormais, la moindre erreur peut être fatale. Dans cet épisode, les candidats doivent reproduire à l’identique le plat du chef Glenn Viel, élu chef de l’année 2020. En deuxième épreuve, ils doivent ensuite créer un dessert à base de champignons. Pour les notes de la 6e semaine, c’est par ici sinon.

Roule ma poule !

Chloé Charles : 8/10

Cette lavette, elle est exactement ce que je recherche, sauf qu’elle est colorée en rose, qu’elle est faite pour nettoyer les plans de travail et pas du tout faite pour cuire un ris de veau.

Chloé a de toute évidence la même technique que l’autrice de cet article en train de se convaincre que ce gars est fait pour elle à part qu’il est moche, bête et en couple.
Mais à part cela, Chloé résout l’énigme proposée par le chef invité et trouve qu’il faut extraire du carotène de la carotte. Suite à ça, Chloé plaisante avec Glenn Viel, se fait éponger le front par lui et remporte l’épreuve ! On l’aime vraiment de plus en plus à la rédaction de Starmag cette candidate !

Chloé Charles @M6
Chloé Charles @M6

Mohamed Cheikh : 7/10

Mohamed traîne trop avec Chloé et semble avoir hérité de son côté très très détente :

« C’est un truc que je fous à la poubelle d’habitude » en parlant de l’élément essentiel de la recette à reproduire, le carotène. « Faut qu’on se bouge la couscoussière » et autres joyeusetés. Heureusement que le chef invité, Glenn Viel, a l’air sensible à la brigade rouge, il les aide beaucoup et Mohamed ne loupe pas sa chance. Le voici qualifié pour la semaine prochaine, ce qui a l’air de le soulager beaucoup :

J’ai tout mon corps qui se vide… de ses émotions !

Ah cool Momo, on est heureux de te savoir aussi léger.

Mohamed Cheikh @M6
Mohamed Cheikh @M6

Thomas Chisholm : 6/10

Et là tout d’un coup, en messie, il y a Arnaud qui arrive avec de la poudre d’amandes.

Sur la première épreuve, Thomas se lance alors dans un condiment carottes et amandes qu’il fait ensuite goûter à Arnaud. Mais Glenn Viel, d’un petit rire sadique, vient doucher leurs espoirs. Le messie Arnaud ressemble d’un coup fortement à un arnaqueur sur Internet. Vous savez bien, un de ceux tentant de faire croire qu’il est Marion Cotillard célibataire pour soutirer de l’argent à des gens trop crédules.

Le jeune homme fait ensuite un beau dessert à base de chanterelle mais n’échappe pas à la dernière chance. Il y fume ses poireaux et l’épreuve, la remportant sans mal. On est soulagés.

Thomas Chisholm @M6
Thomas Chisholm @M6

Sarah Mainguy : 6,5/10

Pour sa première épreuve sous les couleurs violettes, Sarah est éliminée dès la première étape de la première épreuve. Une entrée fracassante. En désespoir de cause, pour la deuxième épreuve, la cheffe fait un pancake de girolles et la flambe généreusement au rhum. On ne va pas repartir sur la tendance des candidats de cette saison à trop aimer la bouteille hein mais on a du mal. Sarah flambe la vie par les deux bouts et remporte l’épreuve !

Sarah Mainguy @M6
Sarah Mainguy @M6

Arnaud Baptiste : 5,5/10

Arnaud se détend de plus en plus et laisse ressortir sa nature au fil des semaines. Celle d’une sorte de bouffon du roi fusionné à un cuisinier professionnel, qui fait le boulot certes mais doit le ponctuer d’une réflexion drôle toutes les deux minutes minimum, selon son quota syndical.

Direct, on est dans la forêt, je pense à Robin des bois.

Aux dernières nouvelles, Robin des bois n’a jamais tenté de cuisiner des cèpes pour des chefs étoilés ou on n’a pas eu la même histoire…
En tout cas, Arnaud s’égare et joue à la pie du pauvre. C’est-à-dire qu’au lieu de ramasser tout ce qui brille, il ramasse juste tout. Et dans une forêt, ça veut dire feuilles, branches, mousse… Il met tout ça dans son dressage et balance son assiette aux chefs. Il est finalement sauvé par Michel Sarran.

Arnaud Baptiste @M6

Matthias Marc : 4/10

« J’aime bien comprendre les gens » nous fanfaronne Matthias d’entrée de jeu. Ouais, ça s’est vu sur toutes les émissions d’avant quand tu essayais à fond de comprendre Charline. Lors de la deuxième épreuve, le chef doit cuisiner des trompettes de la mort. Et justement, ne seraient-ce pas les trompettes de la destinée qui sonnent la défaite de Matthias ? Il semblerait bien que si. Mais il est sauvé (encore) par Philippe Etchebest. Bon, on se reverra alors.

Matthias Marc @M6
Matthias Marc @M6

Baptiste Trudel : 5/10

Franchement, ça démarre bien, je suis inspiré, je veux qu’on puisse célébrer l’arrivée de Sarah dans la brigade.

Une déclaration qui précède d’à peu près deux minutes le congédiement de la brigade violette. Baptiste, en plein deuil de Pauline, tente alors une omelette aux champignons en tant que dessert face à deux chefs étoilés. Paul Pairet qui a bien saisi l’ampleur de la perte du jeune homme le laisse faire et hasarde même des compliments sur l’idée de Baptiste. C’est gentil Paulo mais ça ne l’aide pas ton candidat.
En dernière chance, voilà que Baptiste comble son manque affectif avec des objets :

On va donner de l’amour à la casserole !

Tout le monde est gêné et ton plat n’est même pas réussi mon grand. Il est finalement rattrapé mais de peu ! On espère le retrouver plus flamboyant au prochain épisode.

Baptiste Trudel @M6
Baptiste Trudel @M6

Charline Stengel : 4/10

Charline s’affirme de semaine en semaine. Avec Matthias, elle lui met le pamplemousse sous le nez et lui affirme qu’il en faut dans le jus. Elle a raison une fois de plus et rate la victoire de peu. L’apprentie doit ensuite cuisiner un champignon qu’elle ne peut pas goûter car il est toxique non-cuisiné :

Je vais pas le goûter à cru, ça sert à rien de claquer durant l’épreuve.

Oui mais si tu optes pour l’empoisonnement Charline, tu évites la dernière chance. Nous, on dit que c’est à soupeser comme option. Mais rien à faire, la jeune femme frôle encore la victoire et une semaine de plus, une semaine de trop, est envoyée en dernière chance par son chef de brigade. Et forcément, au bout d’un moment, ça foire… Charline s’en va avec les honneurs de la compétition

Charline Stengel @M6
Charline Stengel @M6

Plus sur le sujet

Emission(s) liés à cet article :