[INTERVIEW] Dorian (Koh-Lanta) : « Le mariage, ce n’est pas pour tout de suite ! »

[INTERVIEW] Dorian (Koh-Lanta) : « Le mariage, ce n’est pas pour tout de suite ! »
Voir le diaporama
1 Photos
interview-dorian-koh-lanta-le-mariage-ce-nest-pas-pour-tout-de-suite
[INTERVIEW] Dorian (Koh-Lanta) : « Le mariage, ce n’est pas pour tout de suite ! »
interview-dorian-koh-lanta-le-mariage-ce-nest-pas-pour-tout-de-suite

Dorian @TF1

Athlète de haut niveau et contrôleur à la SNCF, Dorian réalise un parcours sans faute dans Koh-Lanta Les 4 Terres. Sur le petit écran, comme dans sa vie perso, l’aventurier savoure son bonheur… à un train d’enfer !

StarMag : Il paraît que vous avez galéré assez longtemps avant d’intégrer le casting de Koh-Lanta

Dorian : Effectivement, je n’y suis pas parvenu du premier coup ! A quinze ou seize ans, je me voyais déjà face à d’autres candidats sur les mythiques épreuves. J’ai dû envoyer ma première candidature à l’âge de 18 ans et je n’ai été retenu qu’à mes 30 ans ! Je n’ai pas fait mon dossier tous les ans, mais j’étais déterminé à faire le programme !

Savez vous quel détail a enfin la différence pour votre sélection cette année ?

Je n’en ai pas la moindre idée mais j’étais très content d’être enfin retenu après toutes ces tentatives !

Le tournage était-il à la hauteur de vos attentes ?

Oui bien sûr ! Tout était comme je l’avais imaginé mais en bien plus difficile et périlleux ! Une fois sur place, on savoure sa chance mais c’est très douloureux physiquement et psychologiquement.

[INTERVIEW] Dorian (Koh-Lanta) : "Le mariage, ce n’est pas pour tout de suite !"
Dorian @TF1
Concernant les alliances et les stratégies, quelle ligne de conduite vous êtes vous fixée avant le départ ?

Je me suis promis de rester naturel tout en étudiant les opportunités qui s’offrent à moi au cas par cas. Pour le moment, je n’ai pas forcément usé de stratégie. J’ai avancé dans le jeu grâce à des relations sincères. Cela peut être une forme de stratégie aux yeux de certains me direz-vous…

 

« Certains stratèges ne sont pas de vrais méchants ! »

 

Regrettez-vous certains pactes avec d’autres candidats ?

Non, je me sens vraiment clean et si c’était à refaire, je referais les mêmes choix. Je comprends que certains téléspectateurs soient agacés ou indignés par les alliances passées entre candidats. Toutefois, il ne faut pas imaginer que certains stratèges de l’aventure sont de vrais méchants dans la vie. Nous sommes dans un jeu et ce sont les règles de Koh-Lanta.

Il paraît que votre retour en France a été difficile, notamment dans votre vie personnelle.

C’est vrai, j’ai eu du mal à me réadapter à la vie quotidienne après cette expérience. J’étais très content d’être revenu mais une partie de moi était encore aux Fidji. La reconnexion avec le monde moderne a été violente. Je trouvais que les gens étaient speeds, parlaient fort. Tout allait trop vite pour moi. Je regardais les autres comme des extraterrestres. Il m’a fallu du temps pour me socialiser de nouveau et reprendre goût à sortir et voir du monde.

 

« Tout va bien avec ma chérie ! »

 

La grossesse de votre compagne vient d’être révélée sur Instagram. Alors, le mariage, c’est pour bientôt ?

Il est vrai que j’ai parlé de fiançailles à plusieurs reprises sur le camp. Le manque était difficile et j’avais besoin de me fixer des objectifs pour trouver l’énergie d’aller jusqu’au bout du jeu. Tout va bien avec ma chérie. Nous sommes pacsés mais pour le mariage, ce n’est pas pour tout de suite !

 

« Koh-Lanta nous lie pour la vie ! »

 

Vous êtes devenu très proche d’autres aventuriers depuis le jeu. Une amitié qui perdure et s’affiche même sur les réseaux sociaux !

Loïc et Brice sont effectivement les deux candidats avec qui j’ai construit une relation très intense. Depuis la fin du jeu nous avons organisé quelques évènements sur les réseaux sociaux pour les fans du programme. Nous tissons des liens tellement forts au cours de cette aventure qu’il n’est pas imaginable que nous puissions nous perdre de vue ensuite. Koh-Lanta nous lie pour la vie !

En revanche, il paraît que vous êtes en froid avec Claude, ex-candidat de la saison précédente…

Non, pas du tout ! On se vanne avec humour sur les réseaux sociaux mais c’est vraiment pour le fun. Bien au contraire, Claude est une de mes idoles !  D’ailleurs, j’aimerais beaucoup le rencontrer car j’ai adoré son parcours dans le jeu.

Comment envisagez-vous de transformer votre notoriété acquise grâce à Koh-Lanta ?

Pour l’instant, je travaille sur un projet qui me tient beaucoup à cœur. Je vais lancer un site Internet de coaching sportif individuel dans quelques jours. Je vais proposer mes services en entreprise ou à des particuliers.

Cela signifie-t-il que vous abandonnez votre job de contrôleur à la SNCF ?

Pas du tout ! Je continue toujours à 100%. Si mes activités de coaching fonctionnent bien, j’envisagerais peut être de passer à temps partiel mais je me sens bien à la SNCF pour le moment !

 

« J’accepte de faire des selfies quand je contrôle des voyageurs ! »

 

Quelle est la réaction des usagers qui vous croisent sur le réseau ?

Jusqu’à maintenant, cela se passe très bien ! Certains voyageurs qui empruntent la ligne Caen-Paris, m’envoient des messages sur Insta afin de s’assurer que je serai bien présent pour les contrôler ! Bien que dissimulé par mon masque, lorsqu’ils me reconnaissent, il n’en reviennent pas ! J’accepte de temps en temps de faire quelques selfies. Lorsque je travaille le week-end, il m’arrive même de tomber sur des usagers en train de regarder des replay de Koh-Lanta. Cela donne parfois lieu à certaines scènes cocasses !

Cette soudaine notoriété vous a-t-elle donné envie de participer à d’autres émissions ?

Pourquoi pas ! Cela va dépendre du programme, il faudra que cela représente les valeurs qui me sont chères.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :
Emission(s) liés à cet article :