Qui veut épouser mon fils, c’est parti !

Qui veut épouser mon fils, c’est parti !

Ça y est l’aventure de nos cinq tanguy est lancée ! Vendredi soir, en deuxième partie de soirée, ils ont pu découvrir leurs prétendantes avant d’en sélectionner 6 sous l’œil avisé de leur maman et papa. Et les belles demoiselles ne manquent pas à l’appel. En effet en tout début d’émission on a pu voir le rassemblement de pas moins de cent cinquante jeunes filles en train d’assister à la projection du profil des candidats avant de décider d’aller rencontrer celui de leur choix. C’est donc au 1 e r étage du château de Villiers que les binômes ont commencés l’aventure.

Quand Morgan et sa maman Pascale s’installent dans le salon, la tension est palpable. Pascale est prête à tout et le pauvre Morgan a l’air totalement sous son emprise et semble souffrir de l’excellence que sa mère lui a toujours imposée. Celle qui «aime le caviar et pas le pâté en boite» est donc prête à tout et ça commence fort quand elle découvre Karine, qu’elle n’hésite pas à casser :

Elle n’a pas de prestance, pas d’allure, de plus elle a un tatouage donc pas possible.

Entre Lala, une jolie chinoise négociante en vins, vêtue d’une robe tape à l’œil en satin. Coup de cœur, Pascale la voit déjà dans les soirées mondaines qu’elle fréquente régulièrement avec son fils.

Imaginez le choc de la maman en voyant Mélodie et ses cheveux verts entrer dans le salon ! Un grand moment. La jeune fille explique que son grand père était peintre alors Pascale en profite pour aborder le sujet mais la candidate au style cyber punk a du mal à s’expliquer sur le style de peinture de ce dernier… La catastrophe !

Aurore fait du camping ce qui n’est pas au goût de l’aristocrate hongroise et Karine de l’amour est dans le pré n’est jamais allé à l’opéra.

Diewnaba  taquine Pascale avec humour ce qui ne manque pas de lui déplaire :

Il cherche une femme ou une mère de substitution ?

Au moment des éliminations Pascale est très claire et Morgan subit toujours :

Celle qui ne connaisse pas la musique classique et qui n’est pas de notre milieu, ce n’est pas la peine.

Résultat : C’est sur un bateau mouche que notre virtuose embarque Valentina, Aurore, Lala, Audrey, Diewnaba et Karen et n’hésite pas à sortir le grand jeu en jouant un air de piano à ses belles pendant que sa mère espionne le groupe cachée dans un coin du bateau et se résout au rapprochement de son fils avec Karen qu’elle ne supporte pas.

Vivement la semaine prochaine pour découvrir les nouvelles mises au point de professeur de lettres et son fils, ça promet !

Ensuite on assiste au speed dating de Frédéric et Chantal. Ce pompier de 37 ans au cœur sur la main, vit toujours chez sa mère qui fait tout pour trouver la perle rare de son fils. Ils ne se prennent pas la tête et abordent les problèmes en rigolant. Fréderic précise :

Je n’ai pas de critères physiques parce que n’importe qui peut se mettre dans n’importe qui. Tout se passe dans les yeux et dans le cœur.

Quant à Chantal elle croit dur au coup de foudre direct :

Comme un courant qui passe.

La première prétendante à l’accent qui chante est drôle et porte une robe de princesse. Zahra a 30 ans et vient de la région de Montpellier. Elle semble aussi bien avoir appris sa leçon :

C’est bien parce que ça existe les gens comme moi, je suis un peu fofolle, je suis un peu bancale du côté cérébral. En fait avec Frédéric, j’ai trouvé cette humeur très abondante. Mais moi, Dieu m’a donné la vue avec les yeux mais aussi avec le cœur et ça, ce n’est pas donné à tout le monde.

Frédéric semble déjà séduit par ses mots surtout lorsque Zahra et notre tanguy parlent pompiers  et quand la belle brune aborde tendrement la mort de son père Chantal ne peut s’empêcher de verser sa petite larme.

Cindy sait danser et pour la mère poule qui a initié son fils chéri au bal musette c’est un atout majeur.

Sandrine est d’entrée conquise par Fréderic. Avec sa théorie sur le couple qui forme un émir qui n’est autre qu’un menhir qui aurait pu lui résister ? Les filles retenues sont : Sandrine, Zahra, Deborah, Coralie, Laetitia et Cindy. On verra la semaine prochaine comment va se passer la première soirée et quelque chose me dit qu’il faut s’attendre à des rebondissements !

Linda est délirante, elle ne comprend pas pourquoi son fils de 30 ans, Alexandre, qui est «beau, mince, avec de beaux cheveux» n’est toujours pas marié. Toujours derrière lui, elle ne peut pas s’empêcher d’intervenir dans ses relations amoureuses. Cette fois elle est bien décidée :

J’ai une grande gueule, je dis toujours ce que je pense, c’est moi le boss.

Alexandre est tellement à l’aise avec les candidates qu’on se demande de suite s’il prend tout ça au sérieux.

En voyant la belle Elodie arriver dans le salon il lance :

T’es très sexy. T’as des yeux de chat, je vais me noyer dans tes yeux ! Hum hum.

Mais à première vue Linda ne voit pas la femme idéale en la belle blonde.

La plantureuse Corina entre. Elle porte une tenue ultra sexy et des lunettes rouges. Pour Linda :

C’est la belle-fille idéale ! Pour moi, c’est le top, elle a un corps, c’est une star. Moi j’aurais honte de marcher avec elle !

A la fin du speed dating, Alexandre n’arrive pas à choisir et c’est dans une piscine qu’il a choisi de recevoir ses prétendantes, Corina, Sandrine, Elodie, Victoria et Jessica. Mais Linda est inquiète de la conduite de son fils qui l’air amusé a lancé un peu plus tôt :

Six corps sublimes, que demande le peuple

On verra dans les prochains épisodes si son attitudes maladroite va lui nuire ou pas.

David vit en bas de chez sa mère qui est à ses petits soins et va jusqu’à lui ranger son linge dans son placard, bref elle n’a pas coupé le cordon et son bébé sait profiter de la situation. Dans la voiture, David est inquiet et demande à sa mère de ne pas dire qu’elle le considère comme son prince histoire de ne pas passer pour le fils à papa devant les filles mais bon si on vient à Qui veut épouser mon fils faudrait pas être futé pour s’attendre à autre chose non ?

La première à entrer dans le salon est Sabrina. On dirait une poupée Barbie exactement ce que recherche Rachel cherche pour son prince. Mais Davis préfère les brunes et à un fort penchant pour Siham qui a de la prestance et du charisme. Mère et fils font un debrief lors de leur petit déjeuner et ils continuent avec Aurélie, Carole, Siham, Alicia, Cécile et Sabrina. Leur soirée sera diffusée vendredi prochain.

Celui qui est venu avec papa c’est Julien. Ces deux la sont inséparables et très complices. Le problème c’est que Julien est un coureur et son père aimerait bien qu’il arrive enfin à s’engager dans une relation sérieuse. Serge voit en Lilou, la belle fille idéale, mais au gout de son fils celle-ci est un peu jeune alors il préfère complimenter la jeune femme de 21 ans sur ses chaussures.

Martine, Angélique, Maude, Iman, Cynthia et Lilou vont donc participer à la première soirée de Julien et on va devoir attendre la semaine prochaine pour tout savoir.

Cette première émission et un succès car c’est 2.5 Millions de téléspectateurs en deuxième partie de soirée. On se retrouve donc la semaine prochaine pour la suite du conte de fée !

Plus sur le sujet