Les stars américaines vont-elles quitter les Etats-Unis après l’élection de Donald Trump ?

Les stars américaines vont-elles quitter les Etats-Unis après l’élection de Donald Trump ?
L’Amérique vient de se réveiller avec une surprise de taille ce mercredi, la défaite de la grandissime favorite à l’élection présidentielle, la candidate démocrate Hillary Clinton. Donald Trump est devenu le 45ème président des Etats-Unis dans la nuit de mardi à mercredi. Ce coup de tonnerre risque d’avoir de nombreuses conséquences dans la planète people chez de nombreuses stars, ainsi que pour bon nombre d’acteurs et d’artistes qui s’étaient publiquement engagés et avaient fait campagne pour la candidate Hillary Clinton.

Les images récentes d’Hillary Clinton aux côtés de Beyoncé et Jay-Z, le concert improvisé de Madonna et ses propositions indécentes aux citoyens qui voteraient Hillary ou bien encore les efforts de Katy Perry pour le parti démocrate ont fait le tour de la planète ces dernières semaines dans les ultimes instants de la campagne féroce pour la course à la Maison Blanche entre Donald Trump et Hillary Clinton.

La plupart des stars d’Hollywood comme Robert De Niro s’étaient engagées dans des clips pour le parti démocrate et contre Donald Trump. La quasi-totalité du casting des Avengers avait encouragé il y a quelques mois les citoyens à s’inscrire sur les listes électorales et à aller voter en masse pour tenter de faire barrage au candidat Républicain Donald Trump.

Mais certaines célébrités (des artistes, des comédiens et des chanteurs principalement) sont allées encore plus loin en évoquant un possible départ et leur volonté de quitter les Etats-Unis en cas de victoire de Donald Trump.

Cette hypothèse qui pouvait sembler farfelue il y a encore quelques mois ou après les vidéos choquantes sur les propos de Donald Trump sur les femmes est devenue réalité la nuit dernière.

Voici un florilège des réactions des stars qui pourraient faire leur valise et rejoindre pourquoi pas l’Europe. En dépit de la récente agression de Kim Kardashian à Paris et du risque élevé d’attentats et d’attaques terroristes en plein état d’urgence, de nombreuses stars Hollywoodiennes et des légendes vivantes de la chanson américaine pourraient trouver refuge en France, à Paris suite à ce choc et à l’ouragan de la victoire de Trump. Ses idées, ses décisions et sa politique pourraient être un terrible repoussoir et un cas de conscience trop important pour ces nombreuses personnalités pour demeurer aux Etats-Unis.

De nombreuses stars et personnalités françaises ont également évoqué cette possibilité de quitter le pays en cas d’accession au pouvoir du Front National et de Marine Le Pen pour l’élection présidentielle de 2017.

Voici donc des célébrités américaines qui pourraient élire domicile en Europe et en France sous le mandat de Donald Trump :

La chanteuse Cher, sur Twitter, en Juin 2015 :

Si Donald Trump est élu président, je pars sur Jupiter.

Le comédien Samuel L. Jackson, le 8 décembre 2015, sur le plateau de Jimmy Kimmel Live ! :

Si cette ordure devient président, je bouge mes fesses noires en Afrique du Sud.

Barbara Streisand, le 29 août 2016, à la télévision australienne :

Il n’a aucun fait pour lui. Je ne sais pas, je ne peux pas le croire. Je viens dans votre pays (l’Australie) si vous me laissez entrer, ou au Canada.

Miley Cyrus, sur son compte Instagram, en mars 2016 :

Honnêtement put*** de m****, je déménage si c’est mon président.

L’animateur et humoriste Jon Stewart, le 21 septembre 2015 à la presse :

J’envisagerais de monter dans une fusée et d’aller sur une autre planète, parce que clairement, cette planète deviendrait celle des cinglés.

Whoopi Goldberg, le 21 janvier 2016 dans les colonnes du Washington Times :

Je ne pense pas que ce soit l’Amérique.Je ne veux pas que ce soit l’Amérique. Peut-être est-il temps pour moi de partir, vous savez.

Amber Rose, à US Weekly, le 31 mars 2016 :

Je ne peux même pas y penser ! Je pars, je vais en dehors de ce pays ! Je ne pourrai pas sinon. Et je prends mon fils avec moi.

La comédienne Neve Campbell s’est confiée au Huffignton Post il y a quelques mois en évoquant qu’elle était :

terrifiée et prête à retourner au Canada.

Stephen King a indiqué ses craintes en cas de victoire de Trump dans les colonnes du Washington Post. L’écrivain de littérature fantastique s’est dit :

mort de trouille. Au point que j’ai effectivement pensé à déménager au Canada, qui est proche du Maine. Ce à quoi j’entends beaucoup de mes amis conservateurs répondre : ‘Ah, bien ! Vas-y ! Pars !’.

Bryan Cranston, l’interprète inoubliable de Breaking Bad, s’est livré dans un podcast de The Bestseller Experiment d’après le magazine Time sur ses craintes sur une potentielle victoire de Trump:

Je déménage définitivement. Il serait impossible pour moi que cela se produise. Je prie Dieu pour que ça n’arrive pas.

Natasha Lyonne, la comédienne de la série Orange is The New Black, s’est confiée, au micro de la chaîne câblée Starz, sur l’endroit où elle serait prête à aller, en cas de victoire de Trump :

tout droit en enfer ou dans un hôpital psychiatrique.

L’humoriste Amy Schumer, le 6 septembre 2016, lors de l’émission BBC Newsnight :

Je vais devoir apprendre à parler espagnol parce que je vais déménager en Espagne ou quelque part… C’est au-delà de ma compréhension si Trump gagne. C’est trop fou.

Lena Dunham, à l’occasion des Matrix Awards, le 25 avril 2016 :

Je sais que beaucoup de gens ont menacé de le faire (de partir si Trump est élu), mais je le ferai vraiment.

Reste donc à savoir si ces paroles seront appliquées à la lettre suite au coup de théâtre de l’accession au pouvoir et à la Maison Blanche du candidat Républicain Donald Trump… Les célébrités soutenant ouvertement Donald Trump sont rares et le font savoir ces dernières heures courageusement.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :