Snoop Dogg s’en prend au président Donald Trump et à son projet de mur avec beaucoup d’humour

Snoop Dogg s’en prend au président Donald Trump et à son projet de mur avec beaucoup d’humour
Voir la galerie
5 Photos
Snoop Dogg s’en prend au président Donald Trump et à son projet de mur avec beaucoup d’humour
Snoop Dogg s’en prend au président Donald Trump et à son projet de mur avec beaucoup d’humour
Snoop Dogg s’en prend au président Donald Trump et à son projet de mur avec beaucoup d’humour

Snoop Dogg s’en prend au président Donald Trump et à son projet de mur avec beaucoup d’humour
Snoop Dogg s’en prend au président Donald Trump et à son projet de mur avec beaucoup d’humour
Snoop Dogg s’en prend au président Donald Trump et à son projet de mur avec beaucoup d’humour

Snoop Dogg s’en prend au président Donald Trump et à son projet de mur avec beaucoup d’humour
Snoop Dogg s’en prend au président Donald Trump et à son projet de mur avec beaucoup d’humour
Snoop Dogg s’en prend au président Donald Trump et à son projet de mur avec beaucoup d’humour

Snoop Dogg s’en prend au président Donald Trump et à son projet de mur avec beaucoup d’humour
Snoop Dogg s’en prend au président Donald Trump et à son projet de mur avec beaucoup d’humour
Snoop Dogg s’en prend au président Donald Trump et à son projet de mur avec beaucoup d’humour

Snoop Dogg s’en prend au président Donald Trump et à son projet de mur avec beaucoup d’humour
Snoop Dogg s’en prend au président Donald Trump et à son projet de mur avec beaucoup d’humour
Snoop Dogg s’en prend au président Donald Trump et à son projet de mur avec beaucoup d’humour

De plus en plus de stars américaines dénoncent la politique et les réformes conservatrices du 45ème président des Etats-Unis, Donald Trump, depuis sa prise de fonction officielle à la Maison Blanche, le 20 janvier dernier. Les rappeurs Snoop Dogg et Joey Bada$$ viennent notamment de créer le buzz sur la toile avec une photographie humoristique et une chanson engagée. Les deux artistes ont vivement critiqué Donald Trump, ses projets politiques et sa vision de l'Amérique.

Snoop Dogg et Donald Trump ne risquent pas de partir en vacances ensemble ! Le rappeur américain Snoop Dogg, Calvin Cordozar Broadus Jr. de son vrai nom, vient de démontrer à nouveau son hostilité à Trump avec beaucoup d’humour. Sur les réseaux sociaux et auprès de ses fans, l’interprète de « Gin and Juice » et de « The Next Episode » s’est moqué du locataire conservateur de la Maison Blanche.

Le mur de la honte transformé en arme de dérision massive par Snoop Dogg

Le célèbre artiste américain, très connu pour son travail avec Dr. Dre, a publié une photographie humoristique sur Facebook. Cette illustration cache en réalité un message politique. Le chanteur tenait en effet à dénoncer la promesse de campagne de Donald Trump, qu’il a commencé à appliquer suite à la signature d’un décret sur la construction imminente d’un mur pour établir une véritable frontière avec le Mexique. Cette décision a même entraîné un incident diplomatique. Le président Mexicain Enrique Peña Nieto a en effet décidé d’annuler sa visite aux USA.

L’illustration représente une fausse boîte de jouets Lego permettant de construire un édifice que n’aurait pas renié le président conservateur Trump :

Build your own Trump wall (Construit ton propre mur Trump).

La publication du rappeur sur les réseaux sociaux n’a pas laissé les citoyens américains ou les fans mexicains du chanteur indifférents. La photographie a été partagée plus de 113 000 fois depuis sa mise en ligne le 27 janvier dernier.

who do this? 😂

Publié par Snoop Dogg sur jeudi 26 janvier 2017

 

Snoop Dogg avait déjà alerté les citoyens américains lors de la victoire de Donald Trump en novembre dernier comme le rappelle la rédaction de RTL.BE :

Il ne faut pas sous-estimer le pouvoir des gens stupides.

Joey Bada$$ dresse un portrait amer de l’Amérique de Trump

Une autre icône montante du rap, Joey Bada$$, vu notamment dans le rôle de Leon dans la saison 2 de la série Mr.Robot, vient d’afficher clairement son hostilité face à Donald Trump. L’artiste a créé le buzz avec l’une de ses toutes dernières chansons « The Land of the Free ». Avec ce titre, le rappeur dresse un portrait assez amer de l’Amérique. Joey Bada$$ considère que Donald Trump n’est pas suffisamment armé ou prêt à prendre les rênes du pays. Le chanteur s’en prend directement au candidat Républicain qui est cité dans les paroles :

Sorry America, but I will not be your soldier
Obama just wasn’t enough, I just need some more closure
And Donald Trump is not equipped to take this country over
Let’s face facts ’cause we know what’s the real motives

L’engagement de Joey Bada$$ avec la chanson Land of the Free

Cette chanson politique et engagée évoque les tristes réalités pour la population Afro-Américaine aux USA. Les sujets épineux de l’incarcération de masse, le passé douloureux avec l’esclavage, le racisme et le Ku Klux Klan sont notamment évoqués. Ce titre (The Land of the free) est sorti le jour de l’inauguration de Donald Trump, le 20 janvier. Joey Bada$$ célébrait également ce jour-là son propre anniversaire. Un premier extrait de la chanson avait été dévoilé le 16 janvier, à la date du jour férié américain en l’honneur de Martin Luther King.

L’illustration de fond de la pochette du disque représente de nombreux esclaves. L’artiste Joey Bada$$ apparaît au premier plan. Il porte notamment un t-shrit au slogan provocateur. La phrase choc de Donald Trump est détournée (Make America Great Again – Rendre à l’Amérique sa grandeur) :

Make Amerikkka Suck Again (Faire échouer l’Amérique sur toute la ligne, avec un jeu de mot avec les lettres KKK, un rappel du passé raciste et douloureux aux USA avec le Ku Klux Klan).

Les stars américaines de plus en plus politisées

Le milieu du rap américain risque donc de se remobiliser et d’occuper ainsi une place essentielle et vitale dans la contre-culture américaine, dans les mois et les années à venir, face à la menace du président conservateur Donald Trump, notamment pour les libertés individuelles et l’égalité. L’industrie du rap US pourrait ainsi se détourner de l’aspect purement commercial et retrouver ses lettres de noblesse avec des textes engagés et des prises de paroles courageuses et militantes. Donald Trump est prévenu ! Snoop Dogg et Joey Bada$$ ont ouvert les hostilités !

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article : ,