Quand Nicolas Sarkozy parle de sa chanson préférée, celle de Carla Bruni bien sûr !

Quand Nicolas Sarkozy parle de sa chanson préférée, celle de Carla Bruni bien sûr !
Nicolas Sarkozy est toujours autant amoureux de sa femme et ne cesse de lui montrer. Encore aujourd'hui, l'ancien chef de l’État est ému par sa voix frêle et notamment par une de ses chansons...

L’ancien président s’est récemment confié sur sa vie amoureuse sur les ondes de RTL. En effet, ce samedi 21 juillet, il était l’invité de Stéphane Boudoscq dans l’émission Les Essentiels.

A la demande de son interlocuteur, l’homme politique est revenu sur les moments, les faits ou autres qui le touchent. Dans sa liste, on retrouvait ainsi le passage de Maxime Le Forestier au Palais des Congrès en 1975, Le Procès de Jeanne d’Arc de Robert Bresson, sorti en 1953, ou encore Le Livre de ma mère d’Albert Cohen (paru en 1954). Mais s’il y a bien une chose qui le touche en particulier, c’est Le Garçon triste, une chanson de  écrite en l’honneur de son mari.

Nicolas Sarkozy, grand fan de Carla Bruni « J’aime ce qu’elle fait »

L’homme d’affaires est bel et bien le plus grand fan de sa femme. Et cette chanson qui lui est dédiée le touche au plus au point point, même si ce n’est pas son épouse qui la chante. Il s’est exprimé à ce propos à la radio.

Un jour je suis rentré à la maison et Carla m’a montré une chanson qu’elle avait écrite, un peu pour moi. Et j’étais très ému parce que je la trouve magnifique. Elle l’a donnée à Isabelle Boulay, qui est une immense chanteuse, une immense voix. Carla ne l’a jamais enregistrée mais, à trois ou quatre reprises, elle l’a chantée récemment à la fin de son concert et, chaque fois qu’elle l’a chantée, il y a un silence dans la salle… C’est une des plus belles chansons qu’elle a écrites.

D’après ses dires, il est aussi le premier à l’encourager dans sa vocation. Et le premier à l’admirer. D’ailleurs l’animateur s’étonnait de toutes les photos et prix de sa femme qu’il affichait avec fierté dans son ancien bureau à l’Elysée. Le principal intéressé rajoutera alors :

D’abord, ce n’est pas une personnalité ordinaire. Elle prend de la place, Carla. On a eu la chance de se rencontrer il y a bientôt onze ans et je vous demande de le croire, j’aime le travail de l’artiste indépendamment du fait que je sois son mari. J’aime ce qu’elle fait. J’ai la chance d’entendre ses textes en avant-première et pour moi qui vais la voir en concert partout dans le monde le plus souvent possible, je ne m’y habitue pas, je ne m’en lasse pas.

L’amour triomphe toujours pour le couple Sarkozy/Bruni

Nicolas Sarkozy va même jusqu’à parler de leurs divergences, celles de leurs opinions politiques. Des différences qui ne poseraient aucun problème dans leur couple.

Je ne citerai pas le nom de cette personne mais je me souviens d’un dirigeant de gauche qui avait dit qu’il ne pourrait pas tomber amoureux de quelqu’un qui n’est pas de gauche. Le pauvre, comme je le plains. Il confond donc ses opinions politiques et ses sentiments. Moi, j’aime des tas de gens qui n’ont pas mes idées politiques et je peux moins aimer des tas de gens qui ont mes idées politiques.

Vous l’aurez compris, les parents de la sont plus heureux que jamais ensemble, même dans les moments difficiles !

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article : ,