Melania Trump : pourquoi elle a lâché Donald Trump sur un meeting

Melania Trump : pourquoi elle a lâché Donald Trump sur un meeting
Donald Trump est en pleine campagne de réélection et a repris les meetings. À son dernier, qui s’est tenu en Pennsylvanie, une absence a été très remarquée, celle de la Première dame, Melania Trump.

Donald Trump semble reparti comme avant. Le président des États-Unis, touché récemment par le coronavirus n’en garde manifestement pas de séquelles. Il a en effet repris sur les chapeaux de roues la campagne pour sa réélection.

Il enchaîne ainsi meeting sur meeting. Et mardi 20 octobre, il en donnait un en Pennsylvanie, état capital pour remporter l’élection.

Mais malheureusement, le président n’a pas pu compter sur un soutien de taille s’il en est, celui de sa femme, Melania Trump. La Première dame, elle aussi touchée par le Covid-19 a préféré s’abstenir de faire le déplacement.

Une absence justifiée par « une toux persistante »

C’est sa cheffe de cabinet, Stephanie Grisham, qui en a donné les raisons dans un communiqué :

Melania Trump continue à se sentir mieux chaque jour après avoir récupéré du Covid-19, mais, avec une toux persistante, et par excès de précaution, elle ne voyagera pas aujourd’hui.

Et le retour de la Première dame aux côtés de son mari ne semble pas prévu de sitôt. Comme CNN l’a rapporté, une source proche du couple présidentiel, Melania Trump

n’a pas proposé d’options pour une autre participation à la campagne, à un rassemblement ou autre. En d’autres termes, il n’a pas été question d’une date de retour.

Peu probable donc d’apercevoir Melania Trump au prochain meeting de son mari, prévu le jeudi 22 octobre dans le Tennessee.

Une stratégie de l’évitement par Melania Trump ?

Une stratégie qui semble peu propice à favoriser Donald Trump alors que la campagne présidentielle entame la dernière ligne droite avant l’élection fixée au 3 novembre. Et cela intervient après un communiqué de Melania Trump indiquant toutes les mesures sanitaires prises à la Maison Blanche.

Elle a également publié son récit personnel du coronavirus où elle invitait les Américains à la prudence. Et ce, alors que son mari s’exposait de nouveau sans masque, cela laisse penser que la Première dame tend à vouloir protéger tant sa réputation qu’elle-même plutôt que de suivre encore aveuglément Donald Trump.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article : ,