Allocution d’Emmanuel Macron : Un homme à sa fenêtre lui vole la vedette

Allocution d’Emmanuel Macron : Un homme à sa fenêtre lui vole la vedette
Ce mercredi 25 mars, Emmanuel Macron s'est exprimé en direct de Mulhouse. Pourtant, en arrière plan, un homme a attiré l'attention…

Plus d’une semaine après le début de la quarantaine, ce mercredi 25 mars, Emmanuel Macron a pris la parole en direct de l’hôpital de Mulhouse. Une allocution longue de 20 minutes, dans laquelle il a fait le point sur la situation et les mesures à venir. En effet, le président à d’abord tenu à rendre hommage aux médecins décédés et à remercier le personnel soignant. Il a ensuite annoncé la mise en place de primes exceptionnelles à leur intention, ainsi qu’un plan massif d’investissement pour les hôpitaux.

Mais si son discours c’est voulu poignant et rassurant, un détail n’a pas manqué de faire sourire les téléspectateurs, ne prêtant presque plus attention à ce qui se disait.

Ce détail qui vous a peut-être échappé

Ce mercredi 25 mars, les Français ont été nombreux à suivre le discours du président. Il faut dire qu’à bientôt deux semaines de confinement, chacun attend de savoir les nouvelles mesures. Mais s’ils étaient plus de 22 millions devant leurs écrans, un détail, en arrière-plan, n’a pas échappé à certains.

En effet, en haut à gauche, un homme à sa fenêtre n’a pas cessé de faire coucou à la caméra. Sur les réseaux sociaux, beaucoup s’en sont amusé. Sur Twitter, on a pu lire :

La France que j’aime c’est celle qui lâche rien et qui, quelles que soient les circonstances, ne manque jamais une occasion de faire coucou quand elle passe à la télé !

Y’a que moi qui viens de voir une personne faire coucou à la fenêtre pendant le discours de Macron là, je suis KO .

Décidément, après le sous-titrage approximatif de sa première allocution, les prises de paroles d’Emmanuel Macron ne cessent de faire sourire les internautes. En tout cas, une fois encore, cela aura permis de détendre l’atmosphère.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :