Mélinda, morte ébouillantée à 19 mois : Caroline Receveur réagit au drame

Mélinda, morte ébouillantée à 19 mois : Caroline Receveur réagit au drame
Quatre ans après avoir laissé mourir leur fillette de 19 mois, les parents de Mélinda viennent d'être condamnés à de lourdes peines de prison. Un fait divers tragique qui a fait réagir Caroline Receveur sur les réseaux sociaux.

C’est une terrible affaire dont le jugement a eu lieu ce lundi 12 octobre. Le procès s’est déroulé à la cour d’assises de Douai, dans le nord. Jason Odin et Ana Barbosa de Sousa ont tous deux comparu devant le juge. Et ce, pour avoir ébouillanté le soir du 17 mai 2106 leur bébé Mélinda, âgée de 19 mois. Après l’avoir simplement enduite de crème et mise au lit, ce n’est que le lendemain que le couple appellera les secours. Trop tard pour la petite Mélinda, qui décèdera après 17h de calvaire.

D’après les informations du Parisien, Jason Odins, qui avait 21 ans à l’époque des faits, aurait fait vivre un véritable calvaire à celle qui était en réalité sa belle-fille. Il a été reconnu coupable de l’avoir maltraitée pendant plusieurs mois. Il « lui infligeait coups, bains d’eau glacée, heures au coin ou sous la pluie, lui versant même des seaux d’excréments sur la tête« . Toutes ces brimades se déroulaient sous les yeux de la mère. Cette dernière n’est jamais intervenue pour tenter de sauver sa fille.

Ana Maria Barbosa de Sousa a été condamnée à 18 ans de réclusion criminelle pour avoir laissé mourir son enfant. Son ancien compagnon, qui avait plongé l’enfant dans un bain d’eau chaude à 65º, devra purger 25 ans d’emprisonnement. Il devra également se soumettre à 10 ans de suivi socio-judiciaire.

Un troisième homme, qui hébergeait le couple et était présent au moment des faits, a écopé de quatre ans de prison pour non-assistance à personne en danger.

La colère de Caroline Receveur

Ce drame sordide a choqué et beaucoup fait réagir sur la Toile. Les internautes ont été nombreux à réagir et les célébrités ne sont pas en reste, à l’image de Caroline Receveur. En apprenant les détails de cette nuit d’horreur et du procès, la maman du petit Marlon a été très touchée et s’est emportée en story Instagram. En colère, elle a déclaré :

P*tain mais à quand des tests psychologiques à faire passer aux « futurs parents » avant d’accueillir un enfant ?! Sérieusement, j’ai envie de vomir en lisant ce genre d’article sordide et c’est loin d’être un cas isolé !

Inquiète et incrédule, celle qui a goûté aux joies de la maternité il y a deux ans a poursuivi :

On vit dans un monde de zinzins, on laisse faire des enfants à des « adultes » complètement instables et dangereux, comment c’est possible ? Comment on peut laisser passer des horreurs pareilles et des gens aussi timbrés devenir parents et infliger ce genre de sévices à leurs enfants ?!

https://www.instagram.com/p/CGNT0NOAoqJ/

En effet, lors de l’audience, le procureur a pointé du doigt les services sociaux. Car plusieurs visites se sont déroulées au domicile où vivait le couple, dont la dernière le jour même de la mort de la petite fille. Les rapports avaient établi que Mélinda vivait « dans un taudis », au milieu « de drogue, d’alcool et de crasse ». L’éducatrice avait en outre conclu qu’Ana Maria Barbosa de Sousa était incapable de s’occuper de sa fille.

Les services sociaux « auraient pu éviter ça », a déploré l’homme de loi. Il avait initialement requis 28 ans d’emprisonnement pour Jason Odin.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :